Accueil
Bio
Articles
Projets
Contact

Article

Bilan du mois de Janvier - 2014

547 0

[Bilan] publié le 01/02/2014 à 22h20
« L’expérimentateur doit douter, fuir les idées fixes et garder toujours sa liberté d’esprit. » - Claude Bernard

Premier bilan de l'année 2014 ! Nouvelle année qui sera riche en événements ; elle est déjà entamée d'un douzième. C'est donc l'occasion de faire le point sur les premières choses qui se sont passées ces 31 derniers jours.

Avertissement : Cet article a été publié il y a déjà un certain moment.
Il se peut que son contenu ne reflète plus exactement ma pensée actuelle.

Bonsoir à tous !

Je suis content de vous écrire ce soir, ça fait du bien de prendre quelques minutes pour faire le point. Ça aide à relativiser, prendre les choses de haut et voir un peu l'avenir de manière positive !
Je ne l'ai pas évoqué en début d'année, mais 2014 va être une année importante. L'année dernière, je l'ai passée en PACES de bout en bout, mais celle-ci ne se terminera pas comme elle aura commencé. Début 2013, je pouvais parier raisonnablement sur mon bilan début 2014. Mais aujourd'hui, parier sur début 2015 s'avère moins évident. Mine de rien, ça fait tout drôle de le réaliser. Où serai-je l'année prochaine ? En deuxième année de médecine ? Dans une autre filière ? À la tête de Cellul'z, qui me permettra de vivre intégralement :p ? Pour la première proposition, j'espère ; pour la dernière, je doute !
En attendant de le savoir, au mois de Juin, il reste quatre mois entiers et un qui vient de s'écouler. Crucial le mois de Janvier.

Début du mois : partiels

Article lié :
- Deux jours après le concours...

Janvier a commencé par une dernière semaine passée à réviser. Je peux vous dire que j'en ai eu marre sur la fin, la fatigue s'est accumulée et avec elle, la lassitude de refaire toujours la même chose. Les examens, les 6 et 7 Janvier, sans aller jusqu'à dire que j'étais content de les passer, je peux avouer que j'aurais eu du mal à les attendre plus longtemps. C'était il y a déjà plus de vingt jours, ça me semble loin, mais 2014 a commencé comme ça. Heureusement, je n'en suis pas sorti mécontent et j'ai pu passer des vacances sereines.

Vacances bien méritées

Articles liés :
- Période de développement, session hiver 2014
- Orchestre symphorganique

Les vacances de Janvier, tout le monde les attend en PACES. C'est la première fois depuis des mois qu'on peut tous sortir la tête de l'eau, ne pas travailler, sans culpabiliser de ne rien faire. C'est formidable.
Comme à mon habitude désormais, j'ai profité de ces vacances pour améliorer Cellul'z. Ça avance, ça avance doucement.. mais ça avance. Si j'avais le temps d'ouvrir le jeu pour recevoir vos critiques, ça ferait bien longtemps que je l'aurais fait. Mais quitte à ce que ça prenne du temps, à cause de mes études, j'aime autant retarder et vous présenter quelque chose qui soit parfait tienne le plus la route possible.

Ces vacances sont aussi l'occasion de se détendre. C'est pour cette raison que j'ai choisi de ne pas les consacrer à préparer mes cours du second semestre ; ce que d'autres étudiants ont fait sans doute. Personnellement, le simple fait de songer à le faire m'en coupait aussitôt l'envie. Tout au plus ai-je corrigé mon cours d'histologie et d'embryologie...Puis faire ça dans l'attente des résultats, c'est tout bonnement démotivant pour qui comme moi, n'était pas sûr d'être confortablement classé.. ou pire encore.

Résultats

Article lié :
- Résultats du premier semestre

Tout aussi importants que les examens, les résultats du premier semestre eux-mêmes sont déterminants pour la suite de 2014. Je ne vous refais pas le détail de mon classement, tout est très développé dans le billet précédent (et il a été très très lu).
Je redis simplement que je n'en suis pas déçu. Ils sont justes, même insuffisants question passage en deuxième année. Mais ils me donnent ma chance jusqu'au bout. C'est pas foutu ; je ne vais pas perdre ces prochains mois de travail pour une cause perdue d'avance. Je dois juste m'y consacrer à fond, prier pour avoir le vent dans le dos et ne pas me décourager.

Ces résultats m'aident à aborder le deuxième semestre dans de bonnes conditions : j'ai tout à gagner, et si j'échoue, j'aurais fait ce qu'il fallait.

Début du deuxième semestre : Février et les mois à venir


Le plus important dans ce bilan, c'est surtout le bilan de cette dernière semaine ; le reste vous le retrouvez dans les billets précédents.

Cette semaine, c'était le début du deuxième semestre : terminé les vacances, l'heure de la reprise a fini par sonner. Ce semestre, c'est la dernière ligne droite de ces deux années en première année ; on arrive enfin au bout. J'ai donc essayé de prendre un bon départ, histoire de ne pas perdre du temps dès le début. J'espère ainsi profiter de mon faible niveau de fatigue actuel, de ma motivation regonflée et surtout, du travail réalisé l'année dernière.
En effet, je me suis attaqué tout de suite à un objectif : maintenir une certaine avance par rapport au planning, vu que je n'ai pas travaillé pendant les vacances. Je mets donc les bouchées doubles en travaillant intelligemment sur les matières que je maîtrise encore très bien, avant même de revoir le cours en amphithéâtre. Je suis donc plus efficace à la n-ième écoute de ces cours, je peux les approfondir plus aisément et plus longtemps quand il est besoin, et je peux me consacrer aux autres plus sereinement. Je ne ferai sans doute pas ça tout le long du semestre, puisqu'il sera nécessaire de faire des retours en arrière réguliers, mais c'est une gestion que je peux tenir ces premières semaines. L'emploi du temps y est d'ailleurs favorable ; les matinées sont légères, les après-midi peu chargées et les premières colles ne sont pas encore au programme.
Début confortable donc. Tant mieux, c'est tout ce dont j'ai besoin actuellement et j'espère que ça sera payant aux prochains examens, en Mai. Je vous tiens au courant de toute façon.

Conclusion


Voilà pour ce bilan1. Positif je pense. Janvier est toujours un mois contrasté, ce n'est en fait pas si simple d'en tirer de véritables conclusions ; on passe par différents stades émotionnels, que ce soit le stress pré-examens, le stress post-examens, l'attente, la satisfaction ou la déception, sans oublier la joie de ne rien faire pendant les vacances.
Les mois suivants seront plus tranchés.. et peut-être plus tranchants. À voir !

Merci pour votre lecture et pour votre soutien (pour les gentils qui me lisent uniquement hein, les méchants bouh !). Prochain billet fin Février pour le bilan du mois, ou avant si j'ai des choses à dire d'ici là !
Ciao !

1. Je crois que ça fait un petit moment que je n'ai pas conclu par cette phrase. Je ne pouvais pas résister pour ce premier bilan de l'année.

Autres articles dans la même catégorie :
Bilan du mois de Septembre - 2016 (01/10/2016)
Bilan du mois de Janvier - 2016 (01/02/2016)
Bilan du mois de Septembre - 2015 (01/10/2015)

Commentaires

Pseudo :
Recopier « oufrou » à l'envers :