Accueil
Bio
Articles
Projets
Contact

Article

Bilan du mois de Février - 2014

558 2

[Bilan] publié le 01/03/2014 à 22h31
« Tombeau. Endroit où l'on place les morts, dans l'attente des étudiants en médecine. » - Ambroise Bierce

Bilan mensuel, qui apparaît comme par magie après tout un mois -certes plus court que les autres- sans donner de nouvelles sur le blog. Sans surprise, le seul coupable de cette absence est la récidiviste PACES.

Avertissement : Cet article a été publié il y a déjà un certain moment.
Il se peut que son contenu ne reflète plus exactement ma pensée actuelle.

Bonsoir à tous,

On se retrouve après un mois sans billet pour le bilan mensuel de mes activités. Un mois de plus dédié à la PACES, mais l'un des derniers. Je dois avouer que je suis pas mal fatigué, et que pour une fois, rédiger un billet sur le blog me dérange un peu question temps. Mais ce serait vite l'anarchie ici si je commençais à ne plus respecter les traditions :) !
Le mois de Février 2014 a signé les premières semaines du deuxième semestre de ma deuxième année en première année1, après la reprise en Janvier déjà détaillée dans le billet précédent. Je vais donc détailler les semaines écoulées depuis. Je n'aborderai pas d'autres sujets que ça, rien de neuf dans les autres domaines.

Le rythme du deuxième semestre


Je l'avais sans doute dit l'année dernière. Le plus frappant entre le premier et le second semestre de PACES à Angers reste pour moi la différence de rythme. Cela est dû au contenu des cours dans la semaine, pas en termes de quantité horaire ni réellement de répartition, mais surtout à cause de leur diversité. De très nombreuses matières sont développées au deuxième semestre et dans des cours d'une heure -alors que le premier semestre est moins diversifié et les cours font généralement deux heures. C'est donc très entrecoupé, ce qui implique de jongler régulièrement avec les chapitres pendant les révisions, même si tous ne requièrent pas la même dose de travail ou de concentration.
Fort de mon expérience2, la transition ne s'est pas effectuée avec autant de brutalité que l'année dernière, je savais à quoi m'attendre cette fois-ci. Mais c'est toujours quelque à gérer au quotidien et nerveusement, c'est plus épuisant.

J'ai également le sentiment qu'enfin3, la fatigue générale d'être en PACES depuis aujourd'hui 545 jours se fait sentir. Pareil ici, c'est pas vraiment de la fatigue physique, mais de la fatigue nerveuse. Le tout, c'est évidemment de ne pas y succomber parce que sinon, le risque, c'est l'abandon pur et simple.. et ce n'est absolument pas ce que je souhaite ! Je me dis que moralement, il doit y en avoir d'autres qui craquent 4 et je ne veux pas compter parmi ceux-là, c'est tout.

Les cours


Niveau cours, ça va. Je dois avouer que j'ai parfois eu du mal à rester concentré, encore une fois à cause de la multiplicité des cours : beaucoup de cours, ça veut aussi dire beaucoup d'introductions et de généralités parfois longues et/ou assez rébarbatives, surtout quand ça concerne des choses assez bien assimilées à la longue.
À part ça, ça va disais-je. Comme expliqué dans le bilan de Janvier dès la fin de la première semaine, je me suis attelé à la révision rapide de choses qui allaient m'occuper une bonne partie du semestre (anatomie5 et biostatistiques notamment, qui demandent un temps d'assimilation très important) et que je préférais entamer au plus tôt afin de gagner du temps. J'ai tenu le rythme jusque là et les bénéfices n'ont pas attendu pour se faire sentir, et l'effet sera encore important dans les prochaines semaines. Il m'est cependant difficile de prendre plus d'avance que ça à présent, puisque je dois également consacrer du temps aux choses désormais abordées en cours.. et ça, ça monte très vite si l'on n'y prête pas suffisamment attention. Mais je ne me laisse pas submerger, c'est l'essentiel.

Objectifs


L'objectif à court terme, c'est surtout de rester positif. Les cours qui me paraissent les plus intéressants vont arriver et se faire de plus en plus nombreux : l'embryologie, la poursuite des biostatistiques, la bioéthique, le droit, une partie de la biologie cellulaire et certains cours d'histologie, etc. Certes, dans le lot il n'y a pas que des cours compliqués, mais ça fait aussi du bien de préférer la facilité ! Le second semestre est en tout cas bien lancé maintenant et il ne faut pas lâcher.

À long terme, c'est plus facile à dire qu'à f.. non en fait ce n'est pas facile à dire, mais il va encore falloir travailler et ça me fait mal de l'avouer ! Et oui et oui, c'est inévitable. L'objectif à long terme, c'est donc de se préparer au mieux pour les épreuves finales et pour cela, apprendre de manière intelligente ce qui sera le plus utile, le plus armant pour combattre les innombrables QCMs qui m'attendent encore.

Conclusion


Mes conclusions de bilan se ressemblent toutes quand ces bilans ne traitent que de la P1. Voici la version courte : travail, travail et travail.
Mars, mois à venir, mais aussi dieu romain de la guerre. Ce n'est pas pour rien !

Je ne m'avance pas trop mais il est probable que j'écrive un billet vers le milieu du mois cette fois.

Merci de votre lecture ; je retourne vite jeter un dernier coup d'œil à quelques définitions de cours...
Ciao !

1. Vous me suivez ?
2. Il était un petit carré ♪ Il était un petit carré ♪ Qui connaissait-ssait les difficultés ♫ Qui connaissait-ssait les difficultés ♫ ohé ohé ♪ !
3. Je dis « enfin », mais il ne faut pas y voir ici un quelconque sentiment d'attente de ce qui suit.
4. Je les comprends et je dis ça en toute honnêteté, au bout de deux ans y a plus de honte à avoir.
5. Pour noter sur le blog cet exemple -qui me tient à cœur, je dois le dire, mais il n'y a pas que ça- de choses que j'ai appris rapidement dès le début des cours : la centaine de muscles et leurs innervations que portent les membres supérieurs et inférieurs -nous n'avons qu'à peine commencé la myologie actuellement- alors que l'année dernière, je n'arrivais pas à retenir convenablement les vingt muscles qui s'insèrent sur l'avant-bras. La mémoire, c'est magique.

Autres articles dans la même catégorie :
Bilan du mois de Septembre - 2016 (01/10/2016)
Bilan du mois de Janvier - 2016 (01/02/2016)
Bilan du mois de Septembre - 2015 (01/10/2015)

Commentaires

Malike
10/03/14, 05h13

Plus que 2/3 mois à tenir allez, on peut le faire !
Puis faut voir le bon côté des choses, t'aura dans tous les cas pas à te soucier de la réforme qui supprime la PACES à Angers l'année prochaine smiley"

Flavio46
12/03/14, 01h37

Ah oui cette fameuse réforme... Je ne suis même pas sûr qu'elle apporte grand chose et qu'elle règle les problèmes liés actuellement à la P1. J'ai peur au contraire que ça ne rende la chose qu'encore plus complexe et que la sélection soit encore plus injuste que maintenant. Mais j'espère me tromper ! À voir...

Pseudo :
Recopier « enoubi » à l'envers :