Accueil
Bio
Articles
Projets
Contact

Article

Bilan du mois d'Avril - 2015

713 0

[Bilan] publié le 01/05/2015 à 23h58

En Avril, bosse tes cours, imbécile. En Mai, fais ce qu'il te plait. Si seulement.. mais je risque de manquer de temps ! Et pas seulement pour le mois à venir, mais aussi pour publier à l'heure le bilan du mois précédent !

Avertissement : Cet article a été publié il y a déjà un certain moment.
Il se peut que son contenu ne reflète plus exactement ma pensée actuelle.

Salut tout le monde !

J'ai rarement été aussi pressé par le temps pour écrire un bilan : il me reste une heure avant minuit et je n'ai aucune envie de voir se reproduire l'accident de la dernière fois, à savoir, un bilan en retard. *On entend un cri d'effroi au fond de la salle*
Par chance, je n'ai rarement eu un bilan aussi court à rédiger. En somme, l'Univers est bien fait. C'est parti !

Avril : fin des cours, révisions...


Le mois d'Avril a, comme prévu, été très peu mouvementé. Les cours de cette deuxième année des études de sage-femme se sont terminés il y a maintenant deux semaines. Cela fait donc deux semaines que je suis en vacances (ou plutôt, contrairement à certaines de mes camarades qui sont parties aux quatre coins du monde, en période de révisions). Certains de ces derniers cours ont été plutôt sympa ; je retiendrai notamment celui nous présentant comment se déroule un accouchement normal et quel était le rôle de la sage-femme à ce moment là : comment accompagner la sortie du bébé, à quel moment couper le cordon, comment surveiller la délivrance, etc. C'était vraiment très intéressant1. On retiendra aussi l'idée très chouette de nous faire regarder des vidéos d'accouchement pendant près d'une heure, juste avant de manger.
Grossomodo, c'est déjà tout. J'ai consacré les jours suivants à la révision de certains cours. Les partiels ne sont qu'en Juin et j'aurai encore du temps libre en Mai pour travailler, mais autant mâcher le travail. Puis surtout, j'ai l'épreuve de rattrapage de Néphrologie le mardi 5 Mai. Et étant donnée ma prestation en Janvier, des révisions ne furent pas de trop. Est-ce que je me sens prêt pour autant ? Moyennement. Je crains encore le pire.

Soit dit en passant, j'ai l'impression de devenir de plus en plus angoissé au cours de cette deuxième année. Je me sentais moins dérangé, moins stressé au cours de mes deux PACES. Peut-être parce qu'en PACES, on n'avait pas le temps de se poser de questions. Ou peut-être était-ce le fait d'être anonyme au sein d'une promo de 1400 étudiants qui rendait les épreuves moins personnelles et donc moins oppressantes. Ou peut-être parce que quelle que soit la copie que l'on rendait, le résultat demeurait extrêmement incertain. On ressent plus la finalité des choses cette année.

À part ça, concernant Avril, je n'aurais que peu de choses à vous dire, sinon que j'ai lu pas mal de textes d'un certain âge : de nombreuses pièces de théâtre mettant en scène des médecins, des poèmes de médecine, des recueils d'anecdotes médicales du XVIIIe siècle... Vous le saviez déjà, j'adore lire ce genre de choses1 et ce mois-ci, j'en ai lu un paquet. Je vous en donne la liste ici :

L'hôpital des fous, Guillaume Walsh, 1765
Le jeune médecin, ou l'influence des perruques, L. B. Picard, 1807
Poésie sur la barbe, M. le P. Pr., 1649
Anecdotes de médecine, Pierre Jean de Monchaux, 1809
La médecine vengée, Antoine Miquel, 1819
Le docteur miracle, Léon Battu & Ludovic Halévy, 1857
Crispin médecin, M. de Hauteroche, 1752
Le médecin volant, M. Boursault, 1665
Sirop-au-cul, ou l'heureuse délivrance, M. ***, 1752
Syphilis, Auguste Marseille Barthélémy, 1839
Le médecin par occasion, Louis de Boissy, 1777
Le dentiste, A. Martainville, 1797
Anecdotes historiques, littéraires et critiques, sur la Médecine, la Chirurgie, & la Pharmacie, Pierre Sue, 1785

Je vous invite à les lire, si jamais vous êtes curieux de l'histoire de la médecine, ou de la représentation sociale du médecin à l'époque. Vous les trouverez sans mal sur Google Livres. En tout cas, c'était passionnant et souvent très amusant.

Programme du mois de Mai


Le mois de Mai, on sera amené à se voir plus souvent. Et pour cause, car au mois de Mai, c'est stage ! Stage en chirurgie urologique s'il-vous-plait, pendant deux semaines, du 4 au 15 Mai. Comment je me sens ? Ahah, pas moins angoissé que pour le reste, mais comme avant chaque stage cette année. Jusque là, tout s'est bien passé, mais je reste prudent, en espérant évidemment le meilleur. Je ne suis pas mécontent d'y retourner ceci dit, je sais que j'apprécie toujours être en stage parce que j'y découvre plein de choses et ça me fait toujours de bonnes histoires à raconter.
J'ai appelé la cadre du service, qui m'a demandé de me présenter lundi 4 Mai à 9h. Je n'ai pas plus d'informations et je n'ai pas demandé à visiter le service... J'aurais dû, vous dîtes ? YOLO, voilà ce que je vous réponds. Mais ça risque d'être folklorique quand je vais me présenter lundi matin. Priez pour que je me présente du premier coup dans le bon service, ce sera déjà pas mal ; je n'ai aucune envie de me perdre dans le CHU.

La seconde moitié du mois de Mai sera consacrée aux révisions propres des partiels du second semestre. Autrement dit, va falloir bosser et pas seulement la théorie. Comme dit la dernière, j'ai aussi beaucoup de progrès à faire en vue des épreuves pratiques. Je profiterai des séances de travaux pratiques -et du stage !- pour m'entraîner et essayer de canaliser le stress qui m'avait porté préjudice aux épreuves blanches.

Un mois de Mai bien plus varié en tout cas que ces deux mois précédents. C'est bien un peu de changement.

Autre


En bref :

• Je continue à me rendre à l'auto-école régulièrement pour préparer le code. Ce serait bien que je puisse le passer et l'avoir d'ici au mois de Juin, pour peut-être commencer les heures de conduite dès Juillet, ou dès la rentrée l'année prochaine.
• Je n'ai pas rédigé d'article pour InstantEtymo ce mois-ci. La raison est toute simple : j'ai complètement zappé que ça faisait déjà plus d'un mois que j'avais publié le précédent et qu'il aurait été temps de rédiger le suivant. Couac d'organisation donc, mais que les amateurs se rassurent, le prochain article ne tardera pas !
• Les tortues vont bien et vous embrassent. Enfin, vous mordent amicalement plutôt.

Conclusion


Voilà pour ce bilan ! Et si je me dépêche pour cette conclusion, je devrais être dans les temps ! Impeccable Flavio, encore une mission rudement menée3.

Le mois d'Avril a sonné la fin des cours, mais la fin de l'année elle, est encore loin. Il reste Mai, avec ce stage en chirurgie, mais aussi Juin, avec les partiels et deux stages en maternité.. jusqu'au 10 Juillet. Pfiou, c'est bien beau tout ça, mais vivement les vacances quand même, pas vrai ?

Je ne connais pas encore mes horaires de stage, mais disons que dès que je suis dispo, je vous publierai un article retraçant mes découvertes dans ce nouveau service, comme je vous y ai habitués depuis l'été dernier. D'ici là, portez-vous bien.
Ciao !

1. Ça m'a rappelé certains passages de l'Abrégé de l'Art des Accouchements de Madame du Coudray, que j'ai remis au goût du jour à la fin de l'année dernière. Mine de rien, cette lecture m'avait déjà donné quelques notions d'obstétrique !
2. Et réécrire, n'oublions pas l'Abrégé de l'Art des Accouchements de Madame du Coudray, que j'ai remis au goût du jour à la fin de l'année dernière -il me semble l'avoir déjà mentionné il y a peu.. non ?
3. Note post-publication : j'ai envie de dire que c'était moins une, mais heure de publication 23h58, donc il était moins deux. C'est ça la classe et comme dirait Pasteur, « Fuck les rageux. »

Autres articles dans la même catégorie :
Bilan du mois de Septembre - 2016 (01/10/2016)
Bilan du mois de Janvier - 2016 (01/02/2016)
Bilan du mois de Septembre - 2015 (01/10/2015)

Commentaires

Pseudo :
Recopier « iblicr » à l'envers :