Accueil
Bio
Articles
Projets
Contact

Article

7 Mai 2016 : Nouvelles du printemps

714 1

[Éphéméride] publié le 07/05/2016 à 21h40

Rares ont été les fois où il s'est écoulé deux mois entre deux publications sur le blog. C'est peut-être la première fois d'ailleurs, en presque six ans d'existence. Il devenait urgent de venir faire un petit coucou quand même...

Salut tout le monde !

Je sais ce que vous vous dites : deux mois depuis le dernier article, c'est quoi ce bordel ? Même pas de bilan le 1er Avril, ni le 1er Mai ? Mais que m'est-il arrivé ?

On va faire le point dans ce billet !

Stages, examens, rattrapages...


À vrai dire, la raison de mon absence sur le blog s'explique très simplement : rien de plus que de longues semaines chargées. Six semaines de stage à la Maternité (deux aux urgences, deux en salles de naissance, deux aux consultations), qui n'ont pas été des plus reposantes, ainsi que deux semaines de cours bien chargées. Le tout parsemé de diverses épreuves : en huit semaines de temps, j'ai eu l'impression de recevoir une convocation pour une épreuve chaque semaine.

Au total :
  • épreuve blanche de rattrapage sur l'examen clinique du nouveau-né ;
  • épreuve de rattrapage sur l'examen clinique du nouveau-né ;
  • rattrapages écrits des épreuves du premier semestre ;
  • épreuve clinique sur la consultation de suivi de grossesse ;
  • dossier de Santé Publique à rendre ;
  • oral de Santé Publique ;
  • contrôle continu d'Obstétrique.
Voilà. Sept épreuves en huit semaines ; autant vous dire que je n'ai pas eu trop le temps de déconner. En plus des stages, qui se sont plus ou moins bien passés. Alterner les gardes de jour et les gardes de nuit ; ou faire des semaines complètes du lundi au vendredi, de 8 heures à 18 ou 19 heures au plus tard… Autant vous redire que je n'ai vraiment pas eu trop le temps de déconner.

Ah puis j'ai aussi participé au déménagement de ma famille le premier week-end d'Avril !

Et je suis aussi allé au Parc Astérix la semaine suivante, à l'occasion d'une sortie entre étudiants sages-femmes. C'était chouette, il a fait plutôt beau et nous avons largement pu profiter de toutes les attractions.

Côté cours et stages, je ne reviendrai évidemment pas en détail sur le déroulement de ces dernières semaines : il y a des choses qui sont désormais trop loin pour que je puisse les raconter avec précision, d'autres qui n'ont plus trop d'intérêt à l'heure actuelle et d'autres que je ne pourrais de toute façon pas raconter sur ce blog -bien que ça aurait pu constituer des articles forts sympathiques, si j'avais eu le temps de les écrire contemporainement aux faits narrés. Cet article est surtout l'occasion de réaliser une courte transition entre le précédent, datant du mois de Mars, et les semaines à venir, qui verront peu à peu arriver la fin de cette année de DFGSMa3.

Bientôt la fin de l'année !


Une fin d'année que je n'attends pas avec grande impatience, du fait des épreuves qui m'attendent encore, et des résultats de toutes celles que j'ai passées ces dernières semaines et qui sont énumérées plus haut. Si je suis confiant quant à l'issue de certaines, d'autres me laissent perplexe, pour ne pas dire inquiet.

Au pire, je redoublerai...

Inutile de dire que ça m'emmerderait un peu, pour ne pas dire pas mal, pour ne pas dire carrément. Mais bon.

Je trouve la satisfaction autre part : que ce soit lors des stages, quand je prends plaisir à discuter avec les patientes et à les accompagner, ou que ce soit lorsque Martin Winckler propose à ses abonnés sur Twitter de découvrir mes désormais fameux articles sur ce que pensent les gens des hommes sages-femmes. Bonjour à vous si vous découvrez encore le blog à cette occasion ! Je lui avais proposé mes articles peu de temps après leur publication et j'ai été très touché de découvrir qu'il les avait lus.

Ce tweet a généré tellement de trafic que le blog a été down pendant 24 heures !
J'ai reçu plusieurs messages très sympathiques suite à ce tweet. Ça ne m'a donné que plus envie d'écrire à nouveau des articles de ce genre ! Et de poursuivre en maïeutique.


Prévisions du mois de Mai


Le mois de Mai qui débute s'annonce de nouveau chargé. Il reste six semaines de stage d'ici à la fin de l'année. Mais plus de cours, ça, c'est fini ! Des partiels, en revanche, il en reste aussi… En Mai, fais ce qu'il te plait comme disait l'autre… Et ben cet autre n'avait certainement pas de cours à réviser !

Que mon passage en quatrième année soit déjà compromis ou pas, j'aimerais tout de même finir l'année avec des résultats de second semestre acceptables. Pas trop de rattrapages, disons…

Conclusion


Je vais m'arrêter là pour ce court billet ! Je peux maintenant arrêter de me dire mon dieu, je n'ai rien publié depuis deux mois, le blog est en train de mourir ! Et j'espère avoir le temps de publier de nouveaux articles très prochainement !

Je vous dis à la prochaine et vous laisse profiter de quelques photos prises ces derniers jours !


Nouvel appartement familial, avec une jolie vue sur les bords de l'Huisne qui plait assurément aux animaux.. à tel point qu'ils se sont multipliés !

Très bonne journée au Parc Astérix entre étudiants sages-femmes !

Mots clés : #bilan, #DFGSMa3, #stage, #partiels, #Astérix, #animaux, #déménagement

Autres articles dans la même catégorie :
24 au 31 Juillet 2018 : séjour à Rome ! (23/08/2018)
20 Août 2017 : photos de vacances en Vénétie (20/08/2017)
18 Juin 2017 : l'année se termine... (18/06/2017)

Commentaires

Maréva
12/05/16, 11h00

Toujours si agréable de lire ta petite vie. Et bravo pour tout ce que tu entreprend. Redoubler ou pas, on s'en fiche au fond. L'important est ce que tu es toi, à savoir un étudiant sage-femme qui en à rien à faire de ce que pense les autres et qui poursuit son chemin malgré les difficultés. Et puis, on a surmonté un redoublement ensemble non ? Alors, au pire, tu sais que moralement, je serais là ! Et au mieux, tu files en année supérieur et tu déchires tout. Moi je crois en toi, et je sais que quoi qu'il arrive, tu seras une excellente personne mon Flavio.

Prends soin de toi, et même à 800km de toi actuellement, je ne t'oublies pas ;)

Pseudo :
Recopier « oupsou » à l'envers :