Accueil
Bio
Articles
Projets
Contact

Article

28 Août 2016 : en route pour une deuxième troisième année

957 0

[Éphéméride] publié le 28/08/2016 à 23h31

Je les ai attendues si longuement toute cette année et pourtant, les vacances sont déjà terminées : dès demain pour moi, c'est le retour à l'école de sages-femmes. Et en troisième année.

Bonsoir à tous,

Comment allez-vous ? Ça fait un petit moment depuis le dernier billet, un peu plus d'un mois. Faut dire que le 1er Août, je n'étais absolument pas motivé pour faire un bilan du mois de Juillet, composé pour les deux tiers de révisions et de rattrapages dont j'ai parlé en temps et en heure. J'aurais pu faire un petit article au cours du mois histoire de vous parler un peu de mes vacances, mais rien ne pressait et j'ai finalement décidé de tout compiler dans un seul et même article à la fin de l'été : et nous y sommes !

Au programme de cet article, on va parler vacances (et Pokémon Go surtout !) et déjà de la rentrée… J'ai eu mes résultats de ces fameux rattrapages en début de semaine et si j'ai tardé à en parler, vous l'aurez deviné -ou vous avez lu le titre de l'article-, c'est que je n'ai pas d'excellentes nouvelles à annoncer.

Attrapez-les tous !


En tant que grand amateur depuis des années, je ne suis évidemment pas passé à côté du phénomène numérique et social de l'été, à savoir Pokémon Go. J'en ai parlé rapidement dans le précédent billet et depuis, j'ai bien avancé ! J'ai multiplié les chasses, parcouru des kilomètres inlassablement pour faire éclore quantité d'œufs et j'ai aussi amassé quelques tickets de caisse de chez Mcdo, quand après une longue session de capture, l'appel d'un McFlurry se faisait trop fort. Ils sont forts chez Pokémon : grâce à une seule application, ils ont réussi à faire sortir des tas de gens, les ammener à se rencontrer au tour d'un même objectif dans les parcs, sur les places et dans les grandes avenues… tout en stimulant tout un microcosme économique parallèle. Aucune chasse aux Pokémon n'est gratuite : sortir -et marcher !-, c'est toujours une bonne raison pour aller s'acheter des cookies par lot de quatre, des boissons au Monoprix ou prendre un café à proximité de lieux d'apparition des Pokémon. Mais n'est-ce pas un peu ça les vacances ? Se faire plaisir avec ses amis, se promener sous le soleil en plein après-midi ou découvrir des lieux que l'on ne connait pas quand la nuit tombe ? Et si tout ça permet en même temps de devenir le plus grand dresseur Pokémon d'Angers, moi, j'adhère !


J'ai capturé de sacrés Pokémon quand même, mon Pokédex est presque rempli !

Chaque semaine donc, j'ai passé de nombreuses heures en bonne compagnie à traquer le Pokémon sauvage ; en allant souvent dans des endroits dans lesquels je ne m'étais jamais rendu, que ce soit à Angers, au Mans ou à Tours : je ne suis pas allé en Italie cette année, mais j'ai un peu voyagé quand même !


J'ai vu des animaux partout !

Point sur mes Carapuce domestiques


Carapuce, c'est vite dit. Aujourd'hui, je pourrais aisément parler de Carabaffe, voire de Tortank pour parler de mes tortues. Ce sont mes Pokémon pour de vrai ! Elles ont fêté leur anniversaire ce mois-ci ; Tizé et Chioggia ont eu deux ans, Rosolina et Padova un. Et au cours de cette année, elles n'ont évidemment pas cessé de grossir. À tel point que leur aquarium commençait à devenir étroit pour tout ce beau monde.

Au détour d'une chasse Pokémon, je me suis rendu dans une animalerie d'Angers et profitant des soldes, j'ai pu investir à un coût raisonnable dans un aquarium plus grand, plus large et mieux équipé pour qu'elles puissent s'épanouir dans de meilleures conditions. Autrement dit : je vais encore pouvoir les garder un moment !


L'aquarium n'était pas donné, mais j'ai quand même fait une super affaire ! Puis il a l'air de plaire à tout le monde !

Un petit mot de Reshiram : j'ai dû la ramener au Mans finalement. Après plusieurs semaines passées chez moi, elle ne supportait finalement pas de rester dans mon appart. Elle était trop volontiers agressive par moment et il était de plus en plus difficile de lui faire retrouver son calme ; ce n'était plus gérable. J'essaierai de retrouver un chat dans le courant de l'année pour la remplacer, car c'était vraiment sympa malgré tout de l'avoir.

L'Abrégé de l'Art des Accouchements


Je l'ai dit dans le précédent billet, c'était l'un de mes projets de l'été : concrétiser enfin en format papier l'Abrégé de l'Art des Accouchements de Madame du Coudray, que j'avais mis au format ebook à l'automne 2014.

C'est chose faite ! Après avoir fini d'inclure les différentes illustrations présente dans l'abrégé et relu le texte intégralement, j'ai finalement pu faire imprimer le livre, par le biais de Lulu.com -un site permettant l'auto-édition.


Je craignais pour la qualité, mais le résultat me satisfait pleinement ; la qualité est au rendez-vous. L'impression de la couverture est nickel, le papier est top, la reliure tout à fait adaptée. Un bouquin tel qu'on en trouve en librairie ! Ça donne envie d'en faire d'autres…

Ainsi, si vous êtes intéressés, vous pouvez commander le livre ici :

Support independent publishing: Buy this book on Lulu.

Il est au prix de 9.15 €, prix minimal que je peux en demander. J'aurais même souhaité vous le proposer à moins, mais cela m'imposerait de diminuer la qualité d'impression, du papier utilisé et de revoir le format. J'ai peur que ça devienne insuffisant. J'y songerai cependant.

Autres


Vous l'aurez compris, j'ai passé la majeure partie de mes vacances à Angers. Le but premier, c'était de pouvoir avancer sur mes leçons de conduite et passer enfin le permis un de ces jours ! Je progresse tranquillement. Mes économies flambent peu à peu, mais j'ai bon espoir de terminer ça d'ici à la fin de l'année, dans l'idéal. Ce serait pratique d'avoir une voiture pour la suite de mes études, notamment quand je devrai réaliser des stages dans des hôpitaux plus éloignés.

Puis cet été, y a eu l'Euro 2016 et les Jeux Olympiques à Rio ! C'était chouette de suivre tout ça, même si, il faut le dire, se mettre aux heures de Rio ici en France, c'est pas ce qu'il y a de plus pratique ! Pendant toute la durée des épreuves, j'ai été complètement décalé. Mais c'était cool !

… et c'est reparti pour une deuxième Troisième année


Les vacances se passaient bien, je profitais au maximum, jusqu'à ce lundi, date du jury. J'ai reçu un appel de notre enseignante principale, pour m'annoncer que je n'avais finalement pas réussi mes rattrapages. La Génétique, si. Mais l'Obstétrique et l'oral de Santé Publique, non.

J'ai du mal à admettre que mon oral de Santé Publique ne valait pas la moyenne et je me demande comment je n'ai pas pu l'obtenir en Obstétrique étant donné le sujet, mais c'est ainsi.

J'accepte le redoublement pour une toute autre raison, qui va au-delà de ces résultats : j'ai trouvé mon année bien trop laborieuse pour passer sereinement en Quatrième année. Je l'ai raconté sur ce blog ; j'ai eu des moments bien difficiles tout au long de cette année. À cause d'un cercle vicieux passé à un certain moment, certes ; le fardeau des premiers rattrapages se reportant sur la charge des épreuves suivantes, qui ont dû à leur tour être rattrapées et ainsi de suite. Mais aussi parce que depuis la PACES finalement, je n'ai jamais eu vraiment de break : il fallait être à fond la première année, puis la seconde première année encore plus, puis ne pas relâcher la deuxième et encore moins cette troisième, au rythme plus infernal que toutes les précédentes. Ce n'est pas dans ces conditions que je pouvais sereinement avancer vers la Quatrième et la Cinquième année.

J'espère donc que cette Troisième année-bis me permettra donc de lâcher un peu de lest, pour mieux renforcer les enseignements de cette année cruciale, notamment ceux dont je n'ai pas vraiment pu tout tirer.

J'ai pu m'entretenir avec la directrice de l'école et notre enseignante principale afin de clarifier les enjeux de cette deuxième troisième année, et d'en faire quelque chose d'utile. Espérons que ça fonctionne !

Conclusion


C'est donc reparti pour un tour, mais cette fois je connais à peu près le chemin : je ne vais pas arriver en stage déboussolé normalement et les cours, je les ai déjà. Même si le programme s'annonce chargé, voire très chargé1, je vais tâcher de rester zen. Je redeviens carré en somme !

J'aurais aimé que ces vacances durent un peu plus longtemps ! Ça m'aurait peut-être permis de digérer un peu plus l'idée que je vais recommencer cette année, quitter ma promo, en intégrer une nouvelle.. et j'aurais pu préparer plus aisément d'autres projets à mener au cours de cette année. Histoire de faire autre chose. Oh, ne vous inquiétez pas, je trouverai quoi faire !

C'est reparti disais-je et quoi qu'il en soit, je continuerai à vous raconter mon avancée sur ce blog. Donc…

… À la prochaine !

1. Pour vous dire : l'année dernière, on commençait avec trois semaines de cours et un contrôle, nous étions déjà à bout de nerfs. Cette fois, on aura deux semaines de cours et deux contrôles. Je ne sais pas comment les nouveaux (pour ne pas dire les bizuths :p) vont encaisser.

Mots clés : #vacances, #partiels, #résultats, #redoublement, #maïeutique, #dfgsma3, #pokémon

Autres articles dans la même catégorie :
24 au 31 Juillet 2018 : séjour à Rome ! (23/08/2018)
20 Août 2017 : photos de vacances en Vénétie (20/08/2017)
18 Juin 2017 : l'année se termine... (18/06/2017)

Commentaires

Pseudo :
Recopier « udrovi » à l'envers :