Accueil
Bio
Articles
Projets
Contact

Article

18 Juin 2017 : l'année se termine...

409 0

[Éphéméride] publié le 18/06/2017 à 13h03
« J'aimerais bien que mon fils devienne comme vous. » - Une patiente

L'année se termine bientôt. Heureusement ! Niveau fatigue, ça commence à s'accumuler pas mal, entre les gardes, les révisions et les examens. Je vous raconte tout ça dans cet article.

Bonjour tout le monde,

Encore de nombreuses semaines se sont écoulées depuis le dernier billet. J'ai bien du mal à tenir le rythme minimal d'un billet par mois cette année. J'ai mes raisons et la première, c'est souvent la fatigue, qui fait passer en second plan de nombreuses activités ; la seconde, c'est le temps, qui manque et qui ramène de fait souvent la fatigue sur le devant de la scène. L'escalade classique : moins y a de temps, plus y a de fatigue, et plus il y a de fatigue, moins on se trouve du temps. Quand il y en a un peu, c'est déjà difficile de le consacrer au repos et quand il y en a suffisamment qui se dégage, c'est qu'il est plus que temps d'en prendre pour se reposer. Au final, ce n'est évidemment pas le blog qui en profite, mais chaque fois, ça me fait un bien fou d'y revenir pour y écrire le contenu des semaines écoulées.

Dans ce billet, j'ai sept semaines (oui oui, sept) de stage à vous raconter (en vérité, je serai très bref), je dirai quelques mots des partiels et de cette deuxième année en troisième année qui se termine et enfin, j'aurais quelques mots pour Chioggia, ma tortue, qui nous a malheureusement quittés.

Ouh, ça fait quand même très triste comme programme, vu comme ça ! Mais promis, ce billet sera cool à lire quand même. J'espère.

Stages en SDC, SDN et Consultations


Sept semaines de stage depuis la dernière fois. Trois en Suites de Couches, trois en Salles de Naissance, une en Consultations. Ce qui explique en grande partie le manque de temps et la grande fatigue accumulée ces dernières semaines. Le décalage jour/nuit aussi, pendant un moment, qui n'a pas été forcément évident à gérer. J'avais parfois du mal à avoir un rythme normal pendant mes repos, chez moi. Et je peux vous assurer que ce n'est pas la nuit que l'on est le plus productif pour réviser ou faire le ménage.. ou tout simplement, que l'on peut aller faire ses courses pour remplir les placards !

J'ai donc eu des semaines compliquées d'un point de vue purement organisationnel : je n'avais pas toujours grand chose dans le frigo pour me sustenter (non pas pour des raisons économiques mais simplement parce que c'est compliqué d'aller à Leclerc quand on se lève à l'heure de fermeture, que les jours fériés s’enchaînent, que l'on est de repos le dimanche, etc), mon appart n'était pas toujours très propre (ce qui a vite tendance à m'agacer) et je dormais mal. J'ai réglé le problème du sommeil : j'ai acheté un nouvel oreiller et depuis, je dors bien mieux. Même en pleine journée après les gardes de nuit.

Côté hôpital, tout va pour le mieux. Je ne vais pas entrer dans le détail ; il serait fastidieux et inutile de chercher à résumer sept semaines en quelques lignes. Mais mes gardes se passent bien, les appréciations que je reçois sont pour la grande majorité excellentes. C'est top, d'autant plus que j'ai l'impression de faire les choses naturellement. J'ai beaucoup gagné en dextérité, en fluidité, en organisation et en autonomie cette année, la différence avec la fin de l'année dernière est nette et pour toutes ces raisons, je suis bien content d'avoir redoublé. L'année prochaine, année pendant laquelle je devrai sans doute effectuer plusieurs stages en dehors du CHU d'Angers -duquel je ne sors plus depuis deux ans-, je serai beaucoup moins stressé que si j'avais dû m'y lancer dès cette année.

Il ne me reste plus qu'une semaine de Consultations et une semaine aux Urgences Gynécologiques & Obstétricales à réaliser et l'année sera terminée. L'ensemble de l'année est passé assez vite finalement.

Partiels du second semestre


Lundi 12 et mardi 13, j'ai passé mes dernières épreuves de l'année. En croisant les doigts très fortement pour ne pas avoir de rattrapages. Santé Publique, Obstétrique, Gynécologie, Pharmacologie et Anesthésiologie. Vaste programme s'il en est et les révisions ont été aussi dures que l'année dernière. Enfin, quand je dis dures, il faut comprendre pas évidentes à mener car, encore une fois, ce n'est pas vraiment avec le rythme des gardes que l'on est le plus disposé à réviser. C'était plus simple en PACES, où l'on avait que ça à faire et le temps pour le faire. Maintenant, on n'a pas du tout que ça à faire et la priorité reste d'aller en garde, de faire douze heures (et plus, si l'on ajoute les transmissions, le staff médical le matin, les retards, etc) puis de rentrer trop crevé pour ouvrir un cours. En même temps, en se levant à 6h, en travaillant de 8h à 20h, ce n'est pas le soir en rentrant à 21h que l'on va donner le meilleur de sa concentration.

Pour en revenir aux épreuves, je les ai trouvées plutôt bien, j'ai su répondre aux questions, mais j'espère que le contenu de mes réponses suffira à obtenir des points en quantité suffisante pour éviter de passer une seconde session... Il n'y a bien qu'en Anesthésiologie que je suis à peu près sûr de moi, car les questions étaient nombreuses et courtes et je n'en ai manqué aucune normalement ! Les autres, dès que les questions se font plus vastes ou inégales en terme de contenu, c'est plus compliqué de jauger.

On verra, je vous tiendrai au courant !

Chioggia


Chose moins heureuse que je dois vous annoncer dans cet article : le décès de Chioggia, l'une de mes quatre tortues.

Chioggia devait avoir trois ans au mois d'Août, si l'on compte depuis son adoption sur le marché de la ville dont elle porte le nom, en même temps que sa camarade Tizé. C'était la seule tortue noire du groupe, c'était son originalité. Elle a toujours eu un comportement différent des autres, s'alimentant moins et moins souvent, plus longtemps au sec que dans l'eau et préférant plus souvent rentrer sa tête dans sa carapace que de montrer ses belles couleurs. Avec la croissance rapide de Rosolina et Padova, qui ont un an de moins, Chioggia est devenue la plus petite tortue du groupe, la plus timide mais sans doute pas la moins sympathique.

Pourtant, son comportement différent lui a posé problème car, tandis que les trois autres s'entendent à merveille, Chioggia est devenue la cible de ses camarades qui l'ont mordue au point d'en abîmer sa carapace. Son état ne s'est pas amélioré, au contraire, et je n'ai pas pu la faire soigner. Chioggia s'est peu à peu laissée mourir de faim. Elle s'est éteinte le dimanche 4 Juin dans la soirée.


Chioggia. 2014 - 2017.

Je l'ai enterrée à quelques pas de chez moi, au pied d'un arbre.


Chioggia. La petite Venise.

Repose en paix, Chioggia.

Autres


• Les autres tortues vont bien, il n'y a pas de soucis. Rosolina est toujours la plus grosse et la plus ardie, Padova est toujours distraite et Tizé est toujours calme et attentive. Elles ont chacune leur personnalité. Ce week-end, elles ont regagné Le Mans ; nous les avons déménagées ainsi que leur aquarium afin qu'elles passent l'été sous surveillance quand je ne serai pas là.


En voiture tout le monde !

Mais ce sera aussi un déménagement définitif, car comme dit plus haut, l'année prochaine, je serai amené à passer plusieurs de mes stages en extérieur, dont certains à l'hôpital du Mans. Ce sera donc bien plus commode de laisser les tortues aux bons soins de ma famille pour le peu de temps que je passerai à Angers. Ça me fera plus de place chez moi, je vais pouvoir installer une petite table pour manger, ça m'évitera enfin d'avoir à le faire sur mon bureau, à cheval entre l'ordinateur et mes cours !


Padova, Tizé et Rosolina.

Il aura fallu près de six heures pour les ramener d'Angers jusqu'au Mans, le temps de vider l'aquarium, de charger la voiture, faire la route, décharger la voiture et remplir l'aquarium à nouveau. Vous comprendrez donc que je préfère éviter d'avoir à faire ça tous les mois...


Les ventres de Tizé et Padova.

• Zekrom va bien aussi ! Il est un peu bête des fois, mais je pense qu'il est heureux ce chat !


If it fits, I sit.

• Enfin, je dois vous mentionner que si le blog a été indisponible quelques jours, c'est parce que j'ai eu des soucis avec mon hébergeur gratuit, qui a fait des migrations étranges. Je n'ai pas réussi à m'en sortir avec leur nouvelle plateforme, donc j'ai changé d'hébergeur, je suis passé chez 1&1. L'hébergement du blog ne m'est donc plus sans coût, mais ça faisait un moment que j'y songeais. Puis je commençais à avoir des difficultés pour uploader des fichiers chez l'ancien, du fait des limitations. Il était donc temps de changer. L'adresse flavio.ovh existe toujours et redirige désormais vers l'adresse flavio.pro, qui était fournie avec l'hébergement1.

Conclusion


Voilà pour cet article. J'espère qu'il vous aura convenu.

L'année s'achève, les vacances arrivent et je tâcherai évidemment d'en profiter. Je ferai probablement un véritable bilan de cette année une fois ces deux dernières semaines passées et, je l'espère, une fois mes résultats obtenus. Sans rat-tra-pages.

Les tortues sont entre de bonnes mains et l'âme de Chioggia est en paix. Et moi, je poursuis ma route !

À la prochaine !

1. Oui, j'ai un nom de domaine en .ovh mais je n'étais pas hébergé et je ne suis pas hébergé par OVH. C'est juste qu'il n'était pas cher à l'époque ! :)

Mots clés : #DFGSMa3, #stages, #partiels, #tortues, #chioggia, #chat, #zekrom

Autres articles dans la même catégorie :
24 au 31 Juillet 2018 : séjour à Rome ! (23/08/2018)
20 Août 2017 : photos de vacances en Vénétie (20/08/2017)
18 Juin 2017 : l'année se termine... (18/06/2017)

Commentaires

Pseudo :
Recopier « iravra » à l'envers :