Accueil
Bio
Articles
Projets
Contact

Article

20 Août 2017 : photos de vacances en Vénétie

111 0

[Éphéméride] publié le 20/08/2017 à 16h38
« Veneziani, gran signori ;
Padovani, gran dottori.
»

> Les vacances touchent bientôt à leur fin, la rentrée approche.. il est venu le temps de vous montrer mes photos de vacances, notamment celles prises au Musée d'Histoire de la Médecine à Padoue, où j'ai vu des pièces anatomiques et autres objets liés à l'histoire de la médecine fascinants...

Bonjour à tous !

J'écris enfin cet article pour le blog, que je vous devais depuis mon retour de vacances, mais que j'ai décidé de reporter. Pas tant par manque de temps pour une fois (puisque ce sont les vacances !), mais plus pour pouvoir parler d'autres choses dans un seul et même article, et non pas seulement de mon court séjour en Italie. Enfin, parler, parler, c'est vite dit. J'ai surtout pas mal de photos à partager ! Et pas que des paysages consensuels, du goût de tout le monde... Si vous me suivez sur instagram, vous savez sans doute de quoi je veux parler.

Bonne lecture !

Dix jours en Vénétie : Padoue, Vicence, Vérone, Chioggia...


Je vous laissais, dans le billet précédent, quelques minutes avant d'arriver à la gare de Padoue, en Italie, pour profiter enfin de mes vacances, après une année de DFGSMa3 qui tardait à se terminer, faute d'avoir eu à passer pour la énième fois, une épreuve d'Obstétrique aux rattrapages... Je suis arrivé sans encombre et les vacances ont débuté aussitôt arrivé, avec une première pizza et le lendemain, un énorme plat de spaghetti allo scoglio : c'était dé-li-cieux (et surtout, énorme).


J'en bave encore.

J'ai occupé cette dizaine de jours en Vénétie, cette région que je connais bien, à force d'y aller, comme l'exige la tradition : plage, plage, visites, plage, visites, plage, plage. En gros. Je n'ai pas grand chose à dire des journées plage, sinon mentionner qu'à part mes allergies au soleil, ça fait du bien de se reposer sur un transat, de dormir, de lire et surtout de ne penser à rien. Et une fois le pic allergique passé, de prendre quelques couleurs.

J'ai plus de choses à dire (et à montrer surtout) concernant les visites dans les villes de Vénétie.

C'est en allant à Padoue, pour son grand marché sur le Prato della Valle, que j'ai découvert que la ville avait ouvert un musée dédié à l'histoire de son premier hôpital et à l'histoire de la médecine en général : il Museo di Storia della Medicina in Padova (site officiel). Il faut dire que Padoue est mondialement connue sur ce plan, ayant été, au moyen âge, l'une des premières villes d'Europe à se doter d'une Faculté de médecine. De nombreux médecins célèbres y ont été formés ou y ont enseigné. Je m'y suis donc aussitôt rendu, étant donné que j'adore ce genre de musées (vous vous souvenez évidemment de mes visites de la Wellcome Collection, du Science Museum et du Hunterian Museum à Londres...). Et j'ai vu de sacrés trucs, dont je vous présente quelques photos ici :


De jolis organes plastifiés.


Un crâne et des poumons.


Ce magnifique modèle en cire d'un utérus en gestation, avec son fœtus, réalisé par le professeur Luigi Calza (1736-1783) comme objet didactique pour le premier cabinet d'Obstétrique, fondé par lui-même en 1765 à l'Université de Padoue. J'ai adoré ce modèle.


Ici, la malette d'une sage-femme de Padoue datant de la fin du XIXe siècle, début du XXe siècle.

Il y avait de nombreux livres présentés, dont certains écrits par de célèbres auteurs comme Falloppe, Acquapendente ou Morgagni.


Dans un recoin du musée étaient également présentés quelques pièces anatomiques plus impressionnantes encore, comme ce fœtus bicéphale, ou cette tête d'un homme lépreux conservée dans du formol, mais aussi un fœtus atteint de sirénomélie, un squelette d'un autre enfant bicéphale, un autre hydrocéphale, ainsi que...



... cette fixation en résine du corps d'une jeune fille décédée à l'âge de vingt ans des suites d'une salpingite et d'une tuberculose pulmonaire, dont on s'est aperçu à la dissection qu'elle souffrait également de situs inversus : on le voit ici, son cœur pointe sur sa droite, son foie est du côté gauche, etc.

Le musée comportait également plusieurs éléments en référence à l'un des médecins les plus célèbres de l'histoire, à savoir André Vésale, reconnu comme étant le premier médecin à avoir pratiqué et enseigné la dissection humaine, permettant un grand bond en avant de la médecine au XVe siècle, grâce aux nouvelles découvertes réalisées en anatomie. On pouvait découvrir notamment un mannequin géant, allongé au centre du musée, sur lequel étaient projetés des plans anatomiques, pendant que le visage numérique du mannequin donnait les explications correspondantes : on pouvait observer la scène depuis les étages supérieurs, comme si l'on assistait en direct à une scène de dissection (en moins gore, évidemment).

C'était vraiment sympa à voir : si jamais vous êtes de passage dans cette ville et passionné de médecine, je vous recommande donc la visite de ce musée (prix de l'entrée : 10€, 6€ sur présentation d'une carte étudiant ou d'un certificat de scolarité), ainsi que celle du Jardin Botanique de la ville, l'un des plus vieux du monde, que j'avais moi-même visité il y a de ça deux ou trois ans.

Pour ma part, je commence à prendre goût à ce genre de choses : je vais peut-être envisager de faire un tour de ces musées médicaux en Europe ; j'en ressors toujours rêveur, impressionné et inspiré...


Puis ce n'est pas la vue de quelques cadavres qui m'a empêché de savourer deux bonnes parts de pizza ensuite !

Nous avons également visité rapidement Vicence, une ville de Vénétie de moyenne importance, et nous avons passé une bonne après-midi à Vérone ; ville magnifique, à voir absolument.


Vicence, Vérone


En plus, à Vérone, il y a des choses sympa à manger... Pour les glaces, c'est à la Gelateria Patagonia qu'il faut absolument aller ! -Oui, j'ai eu la gourmandise d'en prendre deux, de deux boules.

Je suis allé à Chioggia aussi, pour son marché également, où j'avais fait l'acquisition de mes quatre tortues, Tizé et Chioggia (cette dernière étant malheureusement décédée au moins de Juin) en 2014, puis Rosolina et Padova en 2015. Elles ont fêté leur anniversaire il y a quelques jours donc ! Il y avait quelques tortues disponibles sur le marché de Chioggia, mais elles n'étaient pas de la même espèce que les miennes ; moins jolies, toutes petites.. et il aurait été bien fou d'en acquérir de nouvelles : je n'ai plus la place chez moi ! Je me suis donc abstenu...


Chioggia.

Comme dit, quelques journées plages plus tard, et les vacances se sont terminées. Un dernier coucher de soleil, puis la route en direction de la France. Les vacances en Italie s'achèvent officiellement une fois passé le tunnel du Mont Blanc.



Au revoir l'Italie... À bientôt !

Une dizaine de jours vite passée, certes, mais suffisante pour couper un peu avec le rythme qui a été le mien toute l'année. J'ai mieux dormi, je me suis senti plus détendu, j'ai eu le temps d'avoir en tête quelques projets pour les années à venir ; chose difficile quand on est ancré dans le quotidien.

Une fois rentré, j'ai retrouvé mes tortues et Zekrom, logés au Mans et se portant tous à merveille ; puis je suis retourné à Angers, laissant mes tortues au Mans et emmenant le chat avec moi.

Rentrée littéraire : Mémoires authentiques d'une sage-femme


Je vous en parlais dans le billet précédent, sans vous en révéler le titre : j'avais commencé la réécriture d'un second livre, tombé dans le domaine public évidemment, afin de le rendre de nouveau accessible. J'en ai à présent terminé l'écriture, ce qui me permet de vous en parler librement : il s'agira des Mémoires authentiques d'une sage-femme, écrites en 1835 par Alexandrine Jullemier. Je développerai avec plus de détails dans un prochain billet, une fois que j'en aurai reçu le premier exemplaire et que je me serai assuré que tout est conforme. Mais je peux d'ores et déjà vous dire que l'ouvrage fera 420 pages (sauf modifications) et sera vendu à un prix environnant les 15€ sur lulu.com (probablement plus sur Amazon). Je vous présente également la couverture :


Mémoires authentiques d'une sage-femme, par Mme Alexandrine Jullemier.

N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires ! :)

En voiture Simone !


La seconde nouvelle de ce mois d'Août, c'est que j'ai enfin une voiture ! Après avoir obtenu mon permis en Avril, je suis resté un long moment sans conduire, le temps de contracter un prêt étudiant en ce début d'été et de pouvoir trouver la bonne occasion il y a quelques jours. Ma première voiture est donc une petite Clio de 99, 115.000 km, toute refaite, pas trop abimée, intérieur nickel. Et en plus : elle roule. C'est une bonne chose ! J'ai pu faire quelques trajets avec, entre Le Mans, Angers et Tours notamment, et je n'ai pas encore eu d'accidents, j'ai repris mes marques. J'ai calé pas mal de fois quand même. Mais ça va, je m'en sors plutôt bien ! M'enfin heureusement quand même que je ne m'engage pas à devenir pilote... Avoir une voiture me permettra, sur cette année à venir, d'être encore un peu plus autonome et surtout, de pouvoir me déplacer sur mes lieux de stage qui normalement, ne se concentreront plus uniquement sur le CHU d'Angers. L'investissement était donc nécessaire...

Conclusion


La rentrée approche. J'aurai mes résultats dans les tous prochains jours, et la semaine prochaine, je serai en cours. Et d'ici une quinzaine de jours, je serai de nouveau en stage. Dans quel service, dans quel hôpital ? Je ne sais pas, aucune idée, puisque je ne sais même pas si mon passage en Quatrième année sera validé. Je n'ai pas de raison de penser le contraire, mais sait-on jamais... Si c'était le cas, je préparerai le concours d'entrée à la faculté de médecine en Italie, histoire de me reconvertir et avoir une chance, plus tard, de contribuer moi aussi à l'histoire médicale de cette ville que j'affectionne tant. Bonne idée, non ? Après tout, j'ai déjà acheté les livres utiles pour...

Comme d'habitude, je vous tiendrai informés.

On se retrouve la prochaine fois, sans doute pour parler de ce livre, les Mémoires authentiques d'une sage-femme, dont j'espère officialiser la publication très prochainement ; ou de mes résultats et de la rentrée à venir, selon ce qui sera le plus opportun !

Je vous remercie pour votre lecture et vous dis à bientôt !

Mots clés : #vacances, #Italie, #Vénétie, #médecine, #musée, #tourisme, #voyage, #Padoue, #Vérone, #Chioggia, #Vicence, #pâtes, #livre

Autres articles dans la même catégorie :
20 Août 2017 : photos de vacances en Vénétie (20/08/2017)
18 Juin 2017 : l'année se termine... (18/06/2017)
17 Avril 2017 : Bilan de Pâques (17/04/2017)

Commentaires

Pseudo :
Recopier « ioprep » à l'envers :