Accueil
Bio
Articles
Projets
Contact

Article

24 au 31 Juillet 2018 : séjour à Rome !

153 0

[Éphéméride] publié le 23/08/2018 à 21h48

J'ai passé une semaine à Rome à la fin du mois dernier et si j'ai tardé à publier ce billet, c'est pour mieux en apprécier les clichés capturés, à quelques jours de la rentrée.

Bonjour à tous !

Je sais, je sais, ça va faire presque un mois que je suis revenu de Rome et je n'ai toujours pas publié l'article qui s'y rapporte, avec les photos que vous attendiez tous (en réalité, ce sont les mêmes que celles déjà postées sur mon profil instagram donc sans doute les avez-vous déjà vues si vous m'y suivez), ainsi que mes petites histoires qui se rapportent à cette semaine.

D'abord, pourquoi avoir tant retardé la sortie de cet article ? Et bien au cours des jours précédents, j'ai tout simplement été occupé par d'autres activités rédactionnelles, qui feront l'objet d'un autre billet très prochainement... Ceci dit, ce n'est pas tout à fait sans rapport avec Rome. Nous y reviendrons !

J'ai prévu de mettre pas mal de photos dans cet article (de même, j'en ai posté un bon paquet sur instagram), aussi, pour me faciliter la tâche, elles ne seront pas nécessairement publiées dans un ordre chronologique, je vais faire de gros « chapitres » pour les trier. Mais je vais essayer de résumer les grandes lignes de cette semaine très agréable et dont je suis déjà nostalgique !

Autre point à préciser en introduction : il a fait très beau et très chaud tous les jours ; ne perdons pas plus de temps à parler de la météo. Un second : sachez que le petit nom du Colisée, c'est Anfiteatro Flavio et pour des raisons évidentes, j'aime bien le faire savoir ; c'est purement orgueilleux mais quand il y a des choses abusément classes comme celle-ci, il faut savoir en profiter. Ne soyez donc pas étonnés si j'emploie cette dénomination !

Vol, arrivée à Rome, premières balades


Je suis arrivé à Rome en tout début d'après-midi, après avoir achevé mon premier vol en avion. Bilan de cette expérience ? Sympa, mais pas fan quand même. Certes, la nuit n'avait pas été des plus reposantes, mais cela ne justifie sûrement pas tant de micro-malaises dans les changements d'altitude. Je ne serai sans doute pas astronaute quoi. De l'aéroport, petit trajet en train jusqu'au centre-ville, arrivée à la gare Roma Termini et son centre commercial tout à fait sympathique puis direction l'auberge de jeunesse, à quelques pas de celle-ci. J'ai posé mon sac qui commençait à me peser sous cette chaleur assommante et je suis parti faire un tour le temps que ma chambre soit prête.

Après un premier tour de l'auberge au le Colisée jusqu'à la Fontaine de Trévi, une première part de pizza ainsi que d'autres déambulations hasardeuses dans les rues de Rome, je suis retourné à l'auberge de jeunesse installer mes affaires et prendre le temps de me reposer. Les longues heures depuis la veille au matin, puis le trajet en train Le Mans-Paris, la nuit à l'aéroport puis Paris-Rome le lendemain et cette après-midi déjà bien remplie : il était venu le temps de se poser un instant... en profitant du climatiseur !

Je n'ai pas dormi pour autant ; je suis ressorti me promener après une paire d'heures, histoire de découvrir un peu les alentours et de trouver à manger. Déjà, un élément de mon séjour se profile : je suis parti pour manger de la pizza midi et soir pendant une semaine.

Le lendemain, je commençai mes visites.

Le Musée d'histoire de la médecine


Et que serait un bon séjour selon Flavio, sans un petit tour dans un musée consacré à la médecine ? Un mauvais séjour. En ce matin du premier jour, je suis allé directement à l'Université La Sapienza pour visiter son musée d'histoire de la médecine.

Et je n'ai pas du tout été déçu ! Bon, le musée était complètement désert, c'était presque angoissant d'être tout seul au milieu de tout ce qu'il y avait à voir sur les trois étages du bâtiment (dont un sous-sol exposant des squelettes entiers). Le premier étage était dédié à la médecine antique et exposait des statues, des instruments datés des premiers siècles de l'Empire romain et d'autres, plus anciens, rapportés de Grèce, ainsi que des objets rappelant le Moyen-âge, d'Europe ou du Moyen-Orient ; le second exposait des instruments plus récents, de la Renaissance jusqu'à notre époque -des forceps et spéculums, des instruments de chirurgie, les premiers électrocardiographes, etc. Vraiment très chouette, j'ai beaucoup aimé.

Florilège de photos :

Une couleuvre d'Épidaure et un buste d'Hippocrate.

Morceaux de fresques représentant certainement des médecins militaires ; ossements d'un enfant de 5 à 6 ans du Ier ou IIe siècle.

Statuette en bronze représentant Edward Jenner inoculant la variole à un enfant.

Au sous-sol, une poignée de squelettes entiers, couchés sur des présentoirs complètement ouverts ; des morts de diverses pathologies ou accidents (tumeurs osseuses, chute avec fractures, ostéoporose...). La partie la plus glauque du musée.


J'ai tenté au cours de mon séjour de visiter d'autres galeries de ce type, comme le Musée d'Anatomie Pathologique ou le Musée d'Anatomie comparée, mais on m'a indiqué que le premier était fermé (définitivement ? Je ne suis pas certain mais c'est possible) et j'ai trouvé porte close au second. Ils étaient tous situés dans le même secteur ; c'est à grands regrets de ne pas avoir pu les visiter... mais ça me laisse quelques choses à voir si jamais j'y retourne !

J'envisage de visiter d'autres villes d'Europe où se trouvent de tels musées. C'est devenu le fil rouge de mes voyages !

Visite de Rome


Le musée de l'histoire de la médecine fait, j'ai ensuite visité la ville en long, en large et en travers. Enfin, c'est un peu présomptueux de dire ça, mais je pense avoir fait un sacré tour de la ville. Je connaissais déjà un peu Rome, pour y avoir été une petite semaine en classe de Troisième et j'en avais conservé un souvenir assez précis. Je vous propose donc de suivre simplement cette galerie de photos pour vous montrer quelques endroits inmanquables de la ville.


La Trinità dei Monti.

La Fontana dei Fiumi sur la Piazza Navona


Quelques œuvres exposées au Musée de Rome que j'ai également visité.

Vue de Rome depuis les hauteurs à l'ouest du Tibre et le parc de la Villa Doria Pamphili, immense, où se trouve un grand étang... plein de tortues ! Très agréable pour prendre un peu l'air en dehors de l'hyper-centre de la ville.

Le Monument à Victor-Emmanuel II et les colonnes du Panthéon.

La Fontaine de Trevi.

D'autres objets en rapport avec la médecine aperçus dans une vitrine, et la Fontaine des Tortues -toujours des tortues !

Italia.

Rome de nuit


Le soir, après une grande journée de balade, j'étais rarement pressé de retourner me coucher, même si la fatigue commençait à se faire sentir. Mais c'est aussi quand le soleil se couche que l'air devient plus agréable, et c'est toujours différent de découvrir une ville de nuit.


Le monument à Victor-Emmanuel II.

L'Anfiteatro Flavio de nuit.

L'Anfiteatro Flavio au crépuscule, le soir de la fameuse éclipse.

Le Vatican


Rome aujourd'hui ne serait pas Rome sans le Vatican.


Hop, petit selfie pré-ascencion de la Basilique Saint-Pierre et ses 550 et quelques marches à monter (et à descendre) sous la chaleur caniculaire de 38°C. Mais la vue en valait la peine !

J'ai également passé une petite soirée au centre de la Place Saint-Pierre.

Glaces et Pizza


Bon et puis surtout, Rome, l'Italie en général, c'est surtout le plaisir de manger de la pizza dans la rue et des glaces énormes (à un prix défiant toute la concurrence française par ailleurs).. et question de ça, je ne me suis pas privé !!


Voilà pour les pizzas ! Il y en a eu d'autres que je n'ai malheureusement pas pu prendre en photo mais je n'ai mangé que ça.


Pour les glaces, je vous recommande la Gelateria della Palma qui propose pas moins de 150 parfums (je les ai comptés approximativement pour vérifier et ça correspond), au tarif de base suivant : 2.80 € pour deux énormes boules et supplément chantilly gratuit si demandé gentiment. Donc en gros, ça ne coûte rien. Même aux Sables d'Olonne, hors période de vacances scolaires, quand j'y suis allé au printemps, c'est plus cher où que vous alliez. Alors je n'imagine pas ce que ce doit être par rapport à ce qu'on peut trouver sur la Côte d'Azur... C'est en plein centre-ville, juste à côté de Giolitti qui propose de sacrées glaces aussi (pour le même prix il me semble), mais ma préférence est allée au premier.


Petit tour d'horizon des parfums !

Et voilà ma collection !

Autant dire que je n'ai pas mangé très diet pendant cette semaine... Je me suis fait plaisir, c'est vrai ! Mais vu tout le chemin que j'ai parcouru à pieds sous un soleil de plomb, j'ai dépensé un bon paquet de calories et c'est passé quasi inaperçu sur la balance !

Alors sans regret ! (J'aurais même dû en profiter plus !)

Retour en France pour le reste des vacances


Dernier réveil à Rome après une semaine bien remplie, bien occupée et avec le sentiment d'avoir fait le tour de ce qu'il y avait à voir. Je n'ai pas trop centré ma visite sur les ruines de la ville, ayant déjà vu tout ça lors de ma première visite et sans doute qu'il y aurait eu à faire ; de même n'ai-je pas cherché à faire tous les musées possibles (car beaucoup finalement sont des musées d'art ou des musées en rapport avec l'Antiquité), mais pour ce qui est des quartiers les plus célèbres et les inmanquables, je pense avoir vu l'essentiel de ce qu'il est possible de voir en une semaine.

Retour à l'aéroport, deuxième voyage en avion (plus agréable que le premier : peut-être que ce n'est qu'une question d'habitude finalement !), retour à Paris, longue attente à la gare Montparnasse qui était encore bloquée en raison d'une panne électrique, puis retour au Mans. Fin du voyage !

Conclusion


Et quelques jours plus tard, retour à Angers, où j'ai passé la fin de mes vacances. La rentrée est toute proche ! En comparaison, le mois d'Août a été plutôt calme, mais j'ai tout de même occupé mes journées. Enfin, mes nuits plutôt, car sans aucune raison, mon corps a décidé de réadopter le rythme nocturne que je lui avais imposé jusqu'à la mi-juillet, alors que je m'en étais très bien débarassé depuis. J'ai pas mal écrit ; on en reparlera bientôt.

Un petit mot de fin sur Rome ? Est-ce que j'ai aimé ? Oui, évidemment. Est-ce que je vous recommande de visiter cette ville ? La réponse à cette question est moins évidente. Je dirais peut-être même non, avant de nuancer : oui, Rome est à visiter, pour ses monuments connus de tous, bien sûr. Mais pas en première intention si vous voulez découvrir l'Italie et pas si vous vous attendez à visiter une belle ville car, et c'était l'opinion que j'en avais déjà plus jeune, Rome reste plutôt sale, polluée en été et sa population fait peine à voir. Il y a eu des moments, et c'est très gênant de le dire, où j'ai eu l'impression d'être dans un pays du tiers-monde. Il y a d'autres coins plus jolis en Italie à voir d'abord, avant d'être prêt à voir Rome. Tel est mon avis.

...Par contre, si vous cherchez un coin où passer des vacances ou un week-end, sans vous soucier de ces aspects, évidemment, foncez !

Ce billet prend fin ici ; mais nous nous retrouvons bientôt pour de prochains articles !

À la prochaine !

Mots clés : #vacances, #voyage, #Rome, #Italie, #glace, #pizza, #médecine, #musée, #histoire, #squelette

Autres articles dans la même catégorie :
24 au 31 Juillet 2018 : séjour à Rome ! (23/08/2018)
20 Août 2017 : photos de vacances en Vénétie (20/08/2017)
18 Juin 2017 : l'année se termine... (18/06/2017)

Commentaires

Pseudo :
Recopier « oubifr » à l'envers :