Accueil
Bio
Articles
Projets
Contact

Article

Vidéo C.Génial : journal de tournage

527 2

[Cellul'z] publié le 01/03/2012 à 10h13
"Notons que le cinéma est la seule activité humaine où d'abord on réalise, ensuite on projette." - Louis-Martin Tard

Dans ce billet, retour sur le tournage de la vidéo de présentation de Cellul'z pour le concours C.Génial. Problèmes de tournage, montage, publication...

Avertissement : Cet article a été publié il y a déjà un certain moment.
Il se peut que son contenu ne reflète plus exactement ma pensée actuelle.

Bonjour à tous,

Comme promis dans le billet précédent, voici un article pour illustrer le tournage de la vidéo de présentation de Cellul'z. Le tournage n'a pas été facile et le montage ne demeure pas un travail anodin, c'est pourquoi j'ai envie d'en garder une trace écrite.

Avant tout, plantons le décor et les personnages. Moi, je dois présenter Cellul'z en 5 minutes ; Mme Canis, ma prof d'SVT qui s'occupe du concours ; Benoît, un ami. Salle de bio n°10, bâtiment S. Personnages secondaires : Morgane, ancienne élève en option audiovisuel et un caméscope. C'est parti.

Préparation


Le premier tournage doit avoir lieu le mardi 14 Février à 11h15.
On est déjà dimanche 12 et j'ai à peine le temps1 de préparer quelques diapos qui seront affichées derrière moi pendant le tournage. Le lundi est une lourde journée : réveil 4h45 pour avoir un train, arrivée à Orléans à 8h40, fin des cours à 17h.
Avec les devoirs et l'internat, je trouve le temps et le calme de rédiger mon texte qu'à partir de 21h30. Fini à 23h30, j'ai plus de deux pages.. que je n'ai plus la possibilité d'apprendre.

Premier tournage.. ou première répétition ?


Mardi 14, c'est le grand jour. Je me prépare consciencieusement même si je sais que le cours d'EPS à 8h risque fortement de compromettre ma coiffure :-°... Je suis dans un bel état de stress.

11h, direction le bâtiment scientifique du lycée, on a une salle réservée pour tourner la vidéo. Mme Canis s'est chargée d'emprunter un caméscope. Je demande expressément à Benoît de rester pour que quelqu'un supervise le tournage autrement.. puis j'étais tellement stressé qu'il me fallait quelqu'un sur qui je pouvais compter.

Rapidement, on cale le caméscope sur une pile de livres2, j'enfile ma blouse pour faire plus sérieux et je commence.
Sauf que oui, je ne connais pas mon texte. Mais alors pas une once, je l'ai juste relu à 10h sur mon iPod. C'est horrible, je bafouille, rien de ce que je fais n'est exploitable. Je me répète, j'ai l'impression de ne pas maîtriser un sujet que je manie dans tous les sens avec n'importe qui depuis plus d'un an. Le stress monte donc ça ne va pas en s'améliorant.
On essaye tout : afficher le texte sur un écran pour faire prompteur, je m'autorise plus de liberté avec mes fiches.. mais rien n'y fait, je sais que récupérer quelque chose de potable dans tout ce qu'on a enregistré sur la cassette sera difficile.

Image utilisateur
Le texte pas appris.., qu'est-ce que je dois dire ?.., est-ce qu'on peut m'afficher le texte ?..

Je sors de la salle à midi, tout de même soulagé que ce soit fini mais le stress provoqué n'a disparu qu'au bout de quelques heures. Jeudi 15, je dois me rendre en salle audio pour extraire la vidéo de la cassette avec Morgane.

Une histoire de caméscope...


Jeudi 15, 15h. Morgane me montre comment récupérer la vidéo à partir du caméscope et s'en va. J'attends -longtemps..-, je récupère 5Go de vidéo et je m'en vais la visionner au CDI.

Horreur. En plus d'être vraiment une catastrophe au niveau de la diction et du texte, la vidéo est inexploitable : le son saute3 au beau milieu de mes phrases.. et surtout quand elles sont correctes ! L'extraction s'est pourtant bien déroulée ; je suppose que c'est la faute aux diapos qui défilaient : le changement de lumière important bloquait le caméscope un instant, le temps pour lui de faire la mise au point.. et pour moi de donner une information.
Autres détails : j'ai le rétro en plein milieu de la tronche, c'est mal cadré, je suis trop loin quand je parle...

Image utilisateur
Pourquoi mon équipe technique ne m'a rien dit !

Impossible d'en faire quelque chose, il faut tout recommencer mardi prochain, même salle, même heure.

On se détend : deuxième tournage


Après un week-end plus serein pendant lequel j'ai pu apprendre mon texte, on recommence le tournage dans les mêmes conditions. Sauf que cette fois, pas de caméscope ; on la fait avec l'appareil photo de Mme Canis. Benoît est présent lui aussi, c'est lui qui pose les questions.
L'appareil photo affiche 15 minutes de vidéo avec pourtant 4Go de mémoire qui lui sont dédiés. Mais peu importe, si on a besoin de plus de place, j'ai amené mon PC : on aura juste à extraire et à recommencer.
On installe tout en veillant bien à corriger les défauts de cadrage et je me place de façon à ne pas être trop près du tableau.

Le tournage est bien plus serein, je maîtrise mon texte, tout s'enchaîne. À la fin, je récupère ce qu'il y a sur l'appareil photo, j'emmène mon PC et je visualiserai le résultat à midi.

Image utilisateur
L'image est moins claire, le son grésille plus mais au moins on s'amuse et c'est exploitable ! L'image est droite, on ne voit plus les prises électriques. On change les diapos manuellement pour éviter les problèmes.


Une histoire d'appareil photo...


En permanence à 13h30, avec mon PC, je lance la vidéo.
Et problème : toute une partie est manquante, toute la conclusion. En fait, les 15 minutes affichées sur l'appareil photo n'indiquaient pas le temps enregistrable sur l'appareil photo mais la durée maximale d'un clip vidéo.. et on ne s'en est pas aperçu durant l'enregistrement. Du coup, j'ai 15 minutes de speech et une vidéo qui commence par un "C'est dans la boîte !" de Benoît.

Tant pis, cette conclusion pourra être enregistrée en voix off et constituera le générique.

Montage


Le montage aura été la partie la plus longue mais aussi la plus sympa. J'ai l'habitude d'utiliser des logiciels de montage vidéo depuis longtemps, bien que je n'en ai fait qu'une utilisation superflue4. Gérer plusieurs pistes de son et d'images ne me pose pas de problème. Ce sera Sony Vegas Pro qui sera utilisé pour réaliser la vidéo.

Image utilisateur
Sony Vegas utilisé pour l'assemblage des pistes.


Première étape : supprimer toutes les parties qui ne correspondent pas à la vidéo. On n'a pas coupé l'appareil entre les prises, une grande partie de la vidéo est donc complètement inutile. J'efface aussi les passages loupés, content d'en être débarrassé. À la fin de ce dérushage, il me reste.. 7 minutes de vidéo et pourtant, il m'en manque un bout !

C'est beaucoup trop, je suis obligé de supprimer un paragraphe moins important. Il fait désormais partie des scènes coupées. En effaçant quelques hésitations, j'arrive à récupérer quelques secondes, l'objectif étant d'obtenir 4min30 de vidéo pour avoir le temps de rajouter une conclusion.
Mission accomplie, environ 4min20 de vidéo sans la voix off. Nickel.

Réalisation et finitions


J'intercale les images qui correspondent à mes paroles dans la vidéo. Les différentes pistes se superposent.

Je m'achète un petit casque-micro rien que pour l'occasion, j'enregistre ma voix au bout de deux essais. Ça grésille pas mal -j'ai pas acheté le must du must, je n'en ferai pas une grande utilisation ensuite. Je récupère la piste sur Audacity et j'efface les interférences. Dans le même temps, j'efface celles de la vidéo : j'obtiens en un instant un son clair et parfaitement compréhensible sans une ombre de cigales et de bourdons dans mes enceintes. Vraiment nickel je vous dis.

Image utilisateur
Audacity


Je choisis également d'insérer de la musique pour la partie voix-off et couvrir de façon plus entraînante la bonne nouvelle de la réussite du projet. Merci à l'auteur mortrevere pour The Brain5, une création sous licence Creative Commons. Pour plus d'extraits de sa création, je vous invite à suivre son compte Twitter (@mortrevere) et à visiter sa page SoundCloud.

Diffusion


Par obligation du concours C.Génial, la vidéo est disponible sur DailyMotion ici !
N'hésitez pas à la partager autour de vous !

Conclusion


Une réalisation loin d'être simple ! Beaucoup de choses ont été faites pour parvenir à ce résultat et ce, en un minimum de temps consacré au tournage (2h maximum mais sans compter l'installation, les mises au point, etc).
J'ai beaucoup appréhendé la réalisation de cette vidéo mais je suis aujourd'hui content du résultat.
Ma contribution au concours C.Génial est maintenant terminée, il ne me reste plus qu'à attendre la délibération du jury. Je reste cependant sceptique quant à une éventuelle sélection en phase finale ; Cellul'z ne correspond en rien au style de projets présentés d'ordinaire dans ce concours.. mais peut-être que l'originalité du projet le sauvera ?

En attendant de le savoir, je vous invite à poster vos remarques et vos questions concernant la vidéo.

Je vous dis également à tout à l'heure pour la publication du bilan du mois de Février !
Ciao !

1. J'ai atterri au Mans dans ma nouvelle maison ce jour là..
2. Eh oui, on n'a pas eu de pied.
3. Comprenez qu'on n'a pas eu de perche non plus. De toute façon, on n'avait pas de perchiste.
4. Ceci dit, faire des animations image par image avec des sprites Mario et Pokémon à 12 ans, c'était quand même la classe.
5. Rien que pour son titre, cette musique avait sa place dans la vidéo.

Autres articles dans la même catégorie :
Orchestre symphorganique (20/01/2014)
Période de développement, session hiver 2014 (12/01/2014)
L'Amino-Loto (13/06/2013)

Commentaires

roninfight
01/03/12, 12h03

Merci beaucoup pour ce récit palpitant à la minute.
Mon pauvre, tu étais rouge pivoine sur ces photos. Le stress c'est dur à gérer, je sais, j'ai déjà été dans des situations similaires.

Mais rassure toi, tu t'en es très bien tiré, champion ;)

On croise les doigts pour le concours !

Flavio46
01/03/12, 12h14

Effectivement, rouge rouge rouge smiley .. mais on va dire que c'est la faute au rétroprojecteur et à la blouse, ça chauffe :-°..

Personne n'y croit ? Tant pis :euh: ..

Merci en tout cas !

Pseudo :
Recopier « ipsabe » à l'envers :