Accueil
Bio
Articles
Projets
Contact

Article

Première année de Première Année achevée

487 3

[PACES] publié le 30/05/2013 à 22h33
"Quand on chérit le plaisir, il ne faut pas philosopher pour le diminuer." - Giacomo Casanova

Et voilà, c'est terminé : le concours s'est bien passé, plus qu'à attendre les résultats -et à recommencer l'année prochaine !

Avertissement : Cet article a été publié il y a déjà un certain moment.
Il se peut que son contenu ne reflète plus exactement ma pensée actuelle.

Bonsoir tout le monde !

Ça y est, le concours est passé, cette année en PACES est terminée ! Encore pas mal fatigué, mais les vacances commencent !
Dans ce billet, retour sur les épreuves et notre séjour à Angers qui aura été un peu.. mouvementé.

Angers et ses transports, histoire d'argent, nutrition et temps pourri


Je le rappelle pour que vous compreniez bien : je suis inscrit en PACES à la fac d'Angers mais, pour des raisons de commodité, la fac a ouvert un amphi au Mans pour permettre aux étudiants manceaux de rester chez eux. On suit les cours en vidéo par internet, tout ce qui concerne l'administratif nous est transmis par mail. C'est absolument formidable toute l'année, mais on reste étudiants angevins et le concours se déroule donc à Angers : obligation de loger là-bas le temps du concours. Et bien, cette fois-ci, ça n'a pas été de tout repos pour mon camarade et moi.
Les transports à Angers : aller à Angers, rien de plus simple, moins d'une heure du Mans. Par contre, une fois là-bas, les bus, c'est tout simplement l'enfer : vous avez des horaires pour la semaine, des horaires pour le dimanche et des horaires pour le soir (alors le dimanche soir, vous êtes foutus). Les horaires c'est une chose, mais les lignes changent complètement ou disparaissent ! Choper un bus sur une ligne peu fréquentée, c'est juste chiant. Donc le dimanche, un bus par heure et aucun qui nous amène près de l'hôtel : nous avons dû attendre un bus 40 minutes (presque autant que la durée du trajet en train) pour nous retrouver à 2.5km de l'hôtel avec les sacs sur le dos.
Histoire d'argent : le bus, c'est fait. Marcher jusqu'à l'hôtel, c'est fait. Il est 16h45, la réception n'ouvre qu'à 17h. Bon, pas grave, on retire la chambre réservée à la borne ; comme convenu, mon camarade, chargé du financement de la chambre, sort sa carte bleue. Ça ne marche pas. On attend l'ouverture de la réception. Et bien même problème, la carte ne passe pas. Obligés de marcher encore 1.5km pour aller chercher du liquide au distributeur le plus "proche".. et 1.5km dans le sens retour. On arrive, il est finalement 18h, on en a dans les pattes bien comme il faut.
Nutrition : à proximité de l'hôtel, la seule vraie solution pour se nourir est l'Intermarché, à mi-chemin entre la salle d'examen (un grand gymnase, à 1.7km) et l'hôtel. Miam miam miam les sandwichs, les chips et les.. boîtes de sardines pendant 4 jours ! Je ne suis même pas sûr qu'il y ait un four à micro-ondes d'accessible.
Temps pourri : ça, ça va, il n'a pas trop plu. On a risqué de se prendre plusieurs grosses averses, chose jamais agréable, mais nous avions pu les éviter. Néanmoins, pas de grand soleil hein, c'était presque la même météo lorsque nous avions passé les épreuves du mois de Janvier.

Les épreuves


Je vous avais donné le planning des épreuves lors du dernier billet. Je confirme ce que je disais, c'était plutôt bien réparti. Certes, le lundi était très fortement noté, mais la suite était tranquille.
Franchement, j'ai trouvé ça plus agréable à faire que le concours blanc. On avait trouvé un peu agaçant le fait que les tuteurs ne nous proposaient finalement plus des QCMs très réalistes, ou que les items ambigus étaient trop nombreux. Là, aucun souci, tout était clair. Je ne dis pas que c'était facile, mais on n'hésite pas (souvent) à cocher telle ou telle réponse sous prétexte qu'on ne sait pas ce que le prof a voulu dire.
Je pense m'en être sorti. Au moins autant que la fois précédente. Pour le résultat donc, j'espère réellement ne pas perdre de place au classement, mais sans aller jusqu'à dire que j'ai progressé, je pense sincèrement que je vais réussir à me maintenir. Pour le reste, ça dépendra des autres, bien entendu.
D'ailleurs, je m'attendais à tomber sur des QCMs plus pointus sur certaines matières, comme en biologie cellulaire ou en sociologie. Mais finalement non, pas tant que ça. C'est presque dommage smiley !

But wait, there is more...


Attendez... J'ai dit que l'emploi du temps était plutôt bien réparti ? Que les deux derniers jours étaient tranquilles ? C'était sans compter que.. nous avons dû passer deux fois l'épreuve d'anatomie !
Oui, réellement ! Nous avions passé cette épreuve le mardi matin. Mardi soir, après l'épreuve de pharmacologie, la doyenne de l'université nous a annoncé que, suite à deux erreurs des profs d'anatomie dans les QCMs (deux QCMs sans réponse possible, finalement nos tuteurs ne sont pas si mauvais !), l'épreuve était annulée et reportée le lendemain.. de 18 à 19h ! Soit près de 3h après la fin de la dernière épreuve, d'après le planning. Ça ne nous a pas fait beaucoup rire, vraiment pas. Hormis le stress que ça implique d'avoir à repasser une épreuve, c'est aussi une bonne part de concentration et de confiance qui s'efface : quelle sera la légitimité de la correction des épreuves passées ? Est-ce que les épreuves du lendemain seront aussi annulées ?

Image utilisateur
L'article du Courrier de l'Ouest sur l'épreuve annulée.

Du coup, le mardi soir, plutôt que de se reposer et profiter de la fin de notre après-midi, nous avons passé une partie de la soirée à refaire l'épreuve d'anatomie, à la corriger, histoire d'être de nouveau prêts pour le lendemain. Chose loin d'être inutile puisque ça a permis de voir nos erreurs et finalement, le lendemain, c'est quasiment la même épreuve qui est tombée -les questions ont été inversées, à peu de choses près.
Et c'est pas fini ! J'en reviens aux bus sur Angers : finir entre 19h et 19h30, c'est s'assurer de ne pas avoir de bus à la sortie, notamment un qui soit à l'heure à la gare pour que nous puissions avoir un train et revenir au Mans ! Et ce, sans compter la grève SNCF dans la région Pays de la Loire qui nous a privé de train après 20h.

Conclusion


Pas de regrets. Vraiment, rien : j'ai fait ce que j'avais à faire, j'avais révisé comme il fallait, j'ai fait au mieux. Je reste sur mes objectifs de me maintenir au classement, voire de progresser. Si par miracle, je passe, ce sera super, mais si comme prévu, je ne passe pas, ce sera bien quand même. Et si je recule, tant pis, ce sera juste moche sur le papier mais je garderai ma place 473 comme repère.
Bon puis je critique, mais en vrai, ce court séjour à Angers aura été bien plus chargé en rires qu'en angoisse et en colère smiley !

J'ai tout dit pour ce soir et ce qui concerne le concours de près. Les résultats tomberont le 19 Juin. D'ici là, samedi, bilan du mois de Mai : je reviendrai plus globalement sur ma première année en Première Année sans oublier de vous dire comment je vais occuper mes vacances ;) !
Alors, si en vacances vous l'êtes comme moi, profitez bien ; mais si vous avez des examens à préparer, tenez vous bien, soyez studieux et travaillez !

Ciao !

edit du 31/05 : j'ai rajouté un article de journal traitant de l'annulation de l'épreuve d'anatomie, mis à disposition par le site du tutorat. Je n'approuve pas la réaction excessive de la mère en bas de page.

Autres articles dans la même catégorie :
Finalement, la maïeunnaise a pris (21/06/2014)
Terminé (18/06/2014)
Deuxième année de Première année achevée (24/05/2014)

Commentaires

elfabixx
30/05/13, 11h33

smiley (restons traditionnels)
Bravo à toi, ce fut une année dense et stressante, et je crois que tu l'as gérée aussi bien que faire ce peut.
Sinon, je croyais t'avoir suffisemment entrainé à user de tes pieds dans les ruelles de Lyon smiley
Et tu ne parles jamais des soirées étudiantes de médecine, c'est volontaire ? (avec tout ce qui se dit dessus, le récit peut valoir le détour... :-° )

fab'

Flavio46
31/05/13, 11h31

Lyon ! Ahaha j'arrête pas d'y penser, ne serait-ce que pour l'hôtel qui était vachement bien par rapport à ce qu'on a là-bas. Puis avec notre budget bouffe, on avait eu mieux que des boîtes sardines (c'est bon les sardines mais c'est pas le grand luxe quand même).
Clair qu'on avait bien marché là-bas. Mais ici, c'était pas tant le fait de marcher qui est gênant, c'était surtout d'avoir à le faire par contrainte et c'était pas vraiment prévu. Je n'ose pas dire que ça fait des mois et des mois qu'on a pas vraiment eu le temps de sortir (ni la météo pour, de toute façon) et qu'on a les jambes toutes fragiles maintenant smiley !

Pour les soirées, bonne question ! Déjà, en étant au Mans, on ne profite pas de l'ambiance campus-médecine qu'il peut y avoir à Angers. Le campus du Mans est d'ailleurs plutôt mauvais, c'est pas une grande ville étudiante... Mais même à Angers, je ne suis pas sûr qu'il se passe grand chose, en dehors des deux soirées post-partiels, à la sortie du concours. De ce que j'en sais, c'est à ce moment là que tout le monde se libère et fait sa grosse java depuis longtemps. Ça permet de rencontrer d'autres gens de sa promo j'imagine ; l'UE Sexe qu'ils appellent ça, ça parle tout seul... MAIS, comme ça se passe sur Angers, louer la chambre d'hôtel une nuit de plus, ça commence à faire cher -puis elle est vraiment trop loin de tout, on est pas sur Angers même- ; se trimbaler les sacs, c'est pas jouable et faut repartir le lendemain. Donc en fait si j'en parle pas, c'est surtout parce que ça ne me concerne pas smiley !

elfabixx
01/06/13, 11h04

dommage smiley

Pseudo :
Recopier « ioduna » à l'envers :