Accueil
Bio
Articles
Projets
Contact

Article

Concours blanc

540 0

[PACES] publié le 08/12/2013 à 22h17
« Rien ni personne sur mon chemin ne pourra me briser, car pour accomplir mon destin je suis déterminé. » - Générique de Pokémon, saison 1

Les cours sont finis, le concours blanc est passé ; j'entre en période de révisions. Impressions.. résultats ? Dans ce billet, je vous prie.
- Oui, c'est la même introduction que dans le billet éponyme, publié un an plus tôt. Je n'ai pas honte de me plagier.

Avertissement : Cet article a été publié il y a déjà un certain moment.
Il se peut que son contenu ne reflète plus exactement ma pensée actuelle.

Bonsoir à tous,

Billet très rapide, juste pour vous informer de mes résultats au concours blanc. Encore une fois, ils sont tombés très vite ; dès le lendemain des épreuves. Chapeau aux tuteurs qui dans ces moments là font du bon boulot : ça nous évite d'attendre plus longtemps et donc de stresser pendant les révisions.

Pendant les épreuves


Contrairement à l'année dernière, je ne peux pas dire que j'y suis allé les mains dans les poches, sans avoir préparé grand chose, ou totalement accablé par la fatigue. Pour commencer, j'étais moins fatigué. Et deuxièmement, dire que je n'avais rien préparé aurait été clairement problématique : c'est quand même ma deuxième année, je suis censé être prêt maintenant.
J'ai donc abordé les épreuves sans trop de stress, me rassurant en pensant à mes classements en colles ce semestre.
UE7 jeudi matin et UE1 jeudi après-midi. Les deux unités d'enseignement que je préfère sur les trois que nous avons au premier semestre. Je ne sais pas comment j'ai fait pour les faire si vite, mais sur trois heures d'épreuve pour chaque matière, j'ai réussi à faire les deux en deux heures chacune. Rapide. C'est même trop rapide, sans doute suis-je passé à côté de pièges évidents ou de petits détails auxquels j'aurais dû faire attention. Mais je me dis également que ce genre de chose arrive quand on n'a pas trop d'hésitations et que finalement, cet excès de vitesse n'est pas si inquiétant. De toute façon, je savais que je paierais cette vitesse aux résultats.
UE3 vendredi matin. Cette épreuve, je savais d'avance que je n'arriverais pas à la boucler aussi vite que les deux de la veille. La biophysique, c'est beaucoup d'exercices, pas mal de calculs et des définitions que je trouve personnellement plus difficiles à retenir que celles que nous avons en UE1 par exemple. Alors j'ai fait l'épreuve, mais j'ai eu beaucoup plus de mal. Beaucoup d'erreurs dans mes calculs, beaucoup de choses à revoir. Je ne me suis pas fait d'illusions quant à mes résultats dans cette épreuve.

Résultats


L'enjeu des résultats était, au-delà de vérifier s'il fallait que je ralentisse en UE1 et en UE7, évidemment de savoir si ma place au classement allait être encourageante pour la suite du parcours. Forcément, commencer les révisions tout en sachant qu'en Janvier ça va être difficile, ou carrément foutu, ça n'aide pas.

Le suspens n'aura pas été très long, et je ne le fais pas durer davantage pour vous : j'ai fini 186ème sur 1136 étudiant. Je suis hors des limites imposées par le numerus clausus. Et pourtant, l'année dernière, avec un tel résultat, je serais passé en deuxième année (le dernier pris était 191ème) ; grâce à ceux qui préfèrent s'orienter vers d'autres filières ou aux étudiants étrangers qui ne sont pas comptabilisés1.

Résultat encourageant donc, dans le sens où.. j'ai mes chances. Concrètement, que je sois le dernier pris ou pas, peu importe, l'essentiel c'est que je passe. Et là, c'est fait.
Mais pas réjouissant quand même. Je suis très border-line. Je peux très largement sauter de cette place. Objectif : s'y accrocher, la confirmer et si possible, la dépasser.

Je vous donne mes notes : 13.61 en UE1 et 14.10 en UE7. Victoire, ma rapidité ne m'aura pas trop pénalisé. L'année dernière, au vrai concours, je n'avais pas tapé au-dessus de 9 dans aucune de ces matières. Néanmoins, au vrai concours je prendrai garde de mieux gérer mon temps, et si temps libre il me reste, je ferai évidemment tout pour le mettre à profit en relecture très attentive.
En UE3, j'ai quand même assuré le 10. C'est pas suffisant, mais ce n'est pas catastrophique. Là encore, manifestement, j'ai progressé. Mais je peux encore faire bien mieux en étant plus concentré et en ne commettant pas les mêmes erreurs idiotes. Je suis sûr que ça se joue à peu de choses.

Retour aux révisions


Avec tout ce que j'ai déjà écrit, vous devinez déjà le contenu de cette partie...
Travail. Révisions. Tout doit y passer pour qu'en Janvier, je fasse encore mieux que là, au moins aussi bien et surtout, surtout surtout surtout, pour ne pas faire pire. C'est possible, mais je ne veux pas l'envisager. Même s'il y a encore le deuxième semestre ensuite, il faut qu'au premier, je sois déjà « prenable ».
Pas d'impasse, pas de négligence. Le maître mot, ce sera la concentration2.

Conclusion


Au boulot Flavio. On y croit.
- Les amis, on se revoit de l'autre côté.

Passez de bonnes vacances, vous qui en avez ;) ! Et de bonnes fêtes aussi, si vous ne les passez pas à réviser !

1. Ce qui reste tout bonnement injuste : on nous fait croire que le numerus clausus a pour objectif de réduire les dépenses de santé.. tout en finançant les études d'élèves étrangers, alors qu'on dit non à des étudiants français. Ça me dépasse ; soit on met d'office plus de places pour tout le monde (ça ne change rien d'ouvrir de 4/5 places de plus), soit on ferme à tout le monde sans distinction (ça change quoi de laisser 4/5 étudiants de plus sur le carreau, si on en laisse déjà plus de 800 sans rien ?).
2. C'est pour ça que j'ai choisi une citation très motivante pour cet article ;) !

Autres articles dans la même catégorie :
Finalement, la maïeunnaise a pris (21/06/2014)
Terminé (18/06/2014)
Deuxième année de Première année achevée (24/05/2014)

Commentaires

Pseudo :
Recopier « aiblip » à l'envers :