Accueil
Bio
Articles
Projets
Contact

Biographie

Présentation

Salut à tous et soyez les bienvenus sur mon blog !

Je m'appelle Flavio, j'ai 21 ans et depuis l'été 2010, je raconte un peu de ma vie sur ce site. À l'origine, ce blog avait pour principal objectif de présenter mes progrès et mes avancées en développement informatique. Ce blog est d'ailleurs le premier site web que j'ai réalisé. Aujourd'hui, je consacre la majeure partie de mes articles au déroulement de mes études, qui m'ont éloigné de l'informatique, mais qui m'ont plongé dans le monde de la santé. Après avoir obtenu mon bac en 2012 et passé deux années en PACES, me voici à présent étudiant sage-femme, à Angers.

Mais si j'ai atterri dans le monde de la santé, c'est grâce à un de mes projets informatiques : Cellul'z, que vous connaissez peut-être déjà. Cellul'z est un jeu en ligne, dont le développement a débuté au cours de l'hiver 2011 et dont le thème principal est la gestion d'éléments biologiques : des cellules, puis des organes humains. L'objectif est de faire découvrir au joueur le fonctionnement de ces différents éléments, et ainsi de l'initier ou de lui faire apprécier la biologie.. chose que je n'appréciais pourtant pas spécialement moi-même ! Mais je me suis finalement passionné par ce domaine et cette passion a supplanté celle pour l'informatique.

Plutôt que de devenir ingénieur ou que sais-je encore, j'ai tenté de suivre des études de médecine. Mais les aléas de la chance, des examens et du destin ne m'ont pas permis de poursuivre directement cet objectif. Pas de médecine, mais tout de même une place à l'école de sages-femmes. Et qui sait ce que ça me réserve à présent...

Vous le saurez en me lisant régulièrement !

Résumé de ces dernières années

2010

Juillet 2010, j'ai 15 ans, je suis jeune lycéen et ça fait cinq ou six ans à l'époque que j'ai découvert l'informatique. J'ai eu le temps de me familiariser avec quelques unes de ses utilisations, jusqu'au jour où j'ai eu en tête d'apprendre le développement informatique. J'ai commencé avec du C++, que j'ai utilisé pendant deux voire trois bonnes années, avant de m'intéresser au développement web. Objectif : créer mon propre blog. Mission accomplie le 22 Juillet 2010, le blog ouvre ses portes, mais n'est encore à l'époque qu'un assemblage de pages HTML non dynamiques. Qu'à cela ne tienne, j'apprends le PHP dans la foulée afin d'obtenir un blog digne de ce nom, avec une gestion des articles qui puisse être un minimum pratique et efficace.

Septembre 2010, j'entre en Première S. Une année qui débute avec quelques soucis : j'ai du mal à m'adapter au rythme et aux exigences des profs. Après une année de Seconde formidable, je me retrouve pris au dépourvu les premiers mois.

Mais l'envie de programmer ne me quitte pas pour autant et j'envisage alors d'orienter cette activité de manière productive : quitte à développer, autant que ce soit pour mettre en application mes dernières compétences en développement web et que ça aille dans le sens de mes études. En révisant mes cours de SVT, nait alors l'idée de Cellul'z, exposée le 16 Décembre 2010 sur le blog : un projet de jeu de gestion en ligne autour de la biologie. La respiration cellulaire, la traduction de l'ARN, la glycogénogenèse... Les premiers éléments du jeu sont présents dans mes cours.

2011

Suite de Première S. L'année scolaire qui avait commencé difficilement se termine finalement par un bon retour et un bac de Français plutôt réussi. En parallèle, je code les premières pages qui composeront Cellul'z et les premiers systèmes qui rendront le jeu opérationnel. À la fin du printemps, le jeu est ouvert pour la première fois. Malgré ses défauts et la maigreur de son contenu, environ 150 personnes de tous les horizons viendront s'essayer au jeu et commencer un élevage virtuel de cellules.

J'ai exposé le projet à ma prof de SVT qui, au cours de l'été, me proposa de participer au concours C.Génial l'année suivante. J'ai accepté, quoique peu convaincu d'abord que Cellul'z y aurait sa place. La suite m'apprendra que je me trompais !

L'année se terminera par mes débuts en Terminale, commencée dans de bien meilleures conditions que la Première. Et fort de sa première ouverture, Cellul'z ouvrit de nouveau ses portes au début du mois de Décembre.

2012

L'année a débuté par la poursuite de la deuxième ouverture de Cellul'z, jusqu'à sa seconde fermeture en Mars. Cette fois-ci, ce sont plus de 350 personnes qui ont testé le jeu et les retours positifs ont été nombreux.

Suite et fin de la Terminale S également.. que j'ai terminée à l'internat, à partir de Février. Ça a vraiment été une expérience sympa, j'y ai passé de bons moments, que ce soit seul ou avec mes copiaules. J'ai notamment réalisé la préparation de Cellul'z au concours C.Génial au printemps. J'ai passé un temps fou à préparer les affiches, les panneaux, le dossier, la vidéo... Mais qu'est-ce que c'était bien ! Au final, Cellul'z est récompensé par un troisième prix, mais surtout par une excellente mise en avant du projet.

C'est au cours de cette période que l'envie de tenter des études de médecine s'est forgée. Je me souviens avoir expliqué à mon prof de maths que la fac ne me disait rien en début d'année scolaire ; l'idée ne m'avait pas encore effleuré l'esprit. Mais Cellul'z grandissait et avec ce projet, mon intérêt pour la biologie cellulaire, l'anatomie, la génétique, la pathologie... Alors que je me sentais de moins en moins intéressé par les sciences pures comme la physique ou les mathématiques. Médecine, c'était la filière idéale pour rester dans les domaines qui me passionnaient de plus en plus.

L'année scolaire s'est achevée par le bac. Une réussite ce bac ! Mention Bien, mais peut-être que sans le sport et si j'avais obtenu des notes en rapport avec celles de mon année en Anglais et en Histoire-Géographie, j'aurais sans doute pu atteindre la mention Très Bien. 18 en Mathématiques, 17 en Grec ancien, 16 en Philosophie (!!) ; mon petit trio gagnant ! J'ai donc quitté le lycée sur de très bonnes bases.

Et heureusement. Parce que des bases, il en faut de solides pour pouvoir attaquer la PACES, communément désignée comme la première année de médecine. Inscrit pour cette première année à la Faculté d'Angers, j'assiste aux cours au Mans, grâce au système de vidéotransmission.

Le premier semestre se déroule sans encombre, je m'adapte rapidement au rythme. Les matières que l'on étudie me plaisent beaucoup, j'apprends des tas de nouvelles choses et m'intéresse progressivement à bon nombre de sujets abordés. Objectif : être dans la première moitié du classement à la fin du semestre. Mais cela m'obligera à mettre Cellul'z de côté pour une longue période. Tout mon temps (ou presque) devait être consacré à la PACES.

2013

Janvier 2013, premier classement : objectif atteint ! Je suis bien dans la première moitié du classement, mais j'ai encore beaucoup de progrès à faire. Ce ne sera pas suffisant pour espérer avoir une place en deuxième année dès cette année, mais ça s'engage bien ! Après quelques semaines de vacances, pendant lesquelles j'avance le développement de Cellul'z histoire de maintenir le projet en vie, j'entame alors un second semestre dans un bon état d'esprit et continue à travailler.

Les efforts seront payants : au dernier classement, j'ai encore progressé. Le calcul est simple : je suis à 200 places d'être admissible et sachant que les 200 premiers passent donc ne redoublent pas, l'année suivante j'ai de bons espoirs d'être dans le top. C'est mathématique.

Sauf que... le destin est fourbe. À la rentrée 2013, la promo compte 200 étudiants de plus que la précédente. Ça ne sera pas aussi simple que prévu ! Mais qu'importe, j'engage cette deuxième année de première année motivé. C'est même très agréable de redécouvrir les cours qui nous avaient semblés difficiles l'année précédente et qui sont à présent bien ancrés.

2014

Côté PACES, l'année commence bien : mon premier classement est bon, puisque je ne suis plus qu'à une vingtaine de places des admissibles. Ce n'est pas suffisant, mais je sais que le second semestre est normalement un semestre qui me réussit. J'ai donc toutes mes chances ! Tous mes efforts depuis un an et demi commencent à payer.

Côté moral pourtant, baisse de régime. Pour plein de raisons et pour celles qui regardent la PACES, une certaine lassitude qui commence à s'installer, quoi que je fasse pour la réfréner. Se dire que c'est bientôt fini, c'est parfois plus dur que de penser qu'on est encore loin du but. Puis la pression liée au fait qu'en cas d'échec, il n'y aura pas de troisième chance, n'aide pas. C'est le lot de tout redoublant !

Le semestre se passe, jusqu'à la dernière session d'épreuves. Puis viennent les résultats : grosse déception. Plutôt que de remonter vingt places, j'ai eu le malheur d'en perdre cent dix. Ce premier classement signe mon échec en première année et m'oblige à envisager une autre voie d'études. Mais une semaine plus tard, arrive le classement définitif et contre toute attente, j'obtiens in extremis une place en école de sages-femmes.. que j'ai acceptée.

L'année se terminera au terme de mes premiers mois en tant qu'étudiant sage-femme, avec un premier stage à la Maternité du CHU d'Angers. Cette fin d'année marque sans doute le début de beaucoup de choses, à commencer par celui de ma vie tout seul, dans mon premier appartement. Je grandis !

2015

En 2015, la deuxième année se poursuit et depuis l'hiver jusqu'au début de l'été, les stages vont se faire nombreux : l'occasion pour moi d'apprendre tout ce que je dois savoir en matière de soins infirmiers. Dans chaque service que je visite, je découvre de nouvelles techniques qui me seront utiles pour la suite. Côté théorie, je valide tous mes partiels. Cette année de DFGSMa2 s'achèvera après quatre semaines de stage en Maternité, qui confirmont le choix fait un an plus tôt : je suis content d'être devenu étudiant sage-femme.

Après des vacances estivales en Vénétie extrêmement bénéfiques pour le moral -au cours desquelles j'ai adopté deux nouvelles tortues !-, j'attaquai la troisième année déterminé. Néanmoins, cette nouvelle année s'est avéré être extrêmement chargée et sans que je ne l'ai vu venir, je me suis retrouvé un peu trop souvent perdu au milieu des cours à réviser. Pour autant, les stages à la Maternité se passent tous très bien, ce qui me rassure quant à mes capacités et maintiennent mon désir de poursuivre dans cette voie. Je réaliserai au cours de ces mois mes premiers accouchements.

2016

...

Études

Historique du blog

Version 1.0


« Le Parrain ne se plie pas aux règles de la société dans laquelle nous vivons parce qu'elles l'auraient condamné à mener une vie indigne d'un homme doué d'une puissance et d'un caractère aussi extraordinaires que les siens. » - Mario Puzzo, Le Parrain

Publié le 22 Juillet 2010, le devblog est mon premier site internet réalisé à la main. Créé pendant les vacances, au camping, il constitue à la fois une création en elle-même et un moyen de présenter les petits logiciels que je développais à cette époque. Ce devblog pouvait devenir le temple de toutes les ambitions...

Mais mon intérêt pour le développement web prendra le pas sur celui que j'avais pour le développement d'applications et finalement, le devblog 1.0 évoluera dans sa forme 2.0 quatre mois après l'annonce du projet « Cellul'z ».

Version 2.0


« L'informatique n'est pas une science exacte. On n'est jamais à l'abri d'un succès. »

Publié le 13 Avril 2011, le devblog 2.0 est mis en place afin de palier aux défauts de la première version et de mettre en pratique les progrès réalisés en matière de design. Un véritable logo sous forme de réseau de neurones fera son apparition et sera rappelé dans l'ensemble du design du devblog.

Le devblog 2.0 sera le lieu de publication de tous les articles concernant le début du développement de Cellul'z, ainsi que ceux retraçant mes années lycée, plus ma première année en PACES.

Version 3.0


« La vérité scientifique sera toujours plus belle que les créations de notre imagination
et que les illusions de notre ignorance.
» - Claude Bernard

Publiée le 4 Juin 2013, la version 3.0 du blog marque une transition entre ma première année de PACES et la seconde. Le blog est plus clair et les articles y deviendront progressivement plus longs.

Le devblog deviendra blog tout court, en raison du peu de temps que me laisseront mes études pour développer. Par son contenu, le site se destinait à devenir plus celui d'un étudiant en première année de médecine que d'un étudiant en informatique. Cela ne m'empêchera cependant pas de publier encore de nombreux articles sur le développement de Cellul'z, ou d'annoncer la création d'InstantEtymo, un mini-blog traitant d'étymologie, dont le design est très fortement inspiré de celui du blog 3.0.

Version 3.1


« On demanda à un peintre pourquoi lui qui faisait des figures si belles qui ne vivaient pas, il avait fait des enfants si laids. Le peintre répondit que la peinture se faisait de jour et les enfants de nuit. » - Léonard de Vinci

Publiée en Septembre 2014, la version 3.1 du blog n'est qu'une modification légère de la version 3.0, avec pour changement principal, la mise en place d'un nouveau logo, le neurembryon, pour illustrer mon entrée dans les études de maïeutique.

Version 4.0


blog d'un étudiant sage-femme et +

Toujours plus clair en terme de couleur, la version 4.0 du blog est l'occasion de grands changements. D'abord, beaucoup de choses disparaissent : bye le 46 qui accompagnait mon nom depuis 2005, au revoir le design extensible en largeur et moins de neurones, devenus moins centraux dans le design depuis la version 3.1.

D'autres éléments apparaissent, comme le compteur de vues et un sommaire pour chaque article, qui sont par ailleurs mieux reliés entre eux grâce aux mots-clé.

Plus flat, plus dans l'air du temps, le nouveau design se veut plus clair, afin d'améliorer la lisibilité des articles, devenus globalement de plus en plus longs au fil du temps, notamment depuis que sont relatés mes stages hospitaliers sur le blog.